> 6 - ACTEURS et POSITIONS > ACTEURS (rubriques) > PREFETS DES ETUDES (archives) > Quelles indemités pour les préfets des études ? Dans l’académie d’Orléans, au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Quelles indemités pour les préfets des études ? Dans l’académie d’Orléans, au lieu et place de l’IFIC, ils devront choisir entre la NBI et la part modulable

17 février 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans les collèges "ZEP, zone sensible", tous les enseignants touchent la NBI : c’est le cas au collège Jean Rostand à Orléans.
Les préfets des études, qui devaient toucher l’IFIC [indemnité pour fonctions d’intérêt collectif], viennent d’apprendre qu’en lieu et place de cette indemnité, elles devront choisir entre la NBI (que tous les enseignants perçoivent et qui compte dans le calcul de la retraite )ou la part modulable. (montant ignoré )
- si elle font le choix de la NBI. : l’investissement de ces 4 collègues en plus de leur service n’est donc pas pris en compte puisque n’importe quel collègue la touche.
- si elle font le choix de la part modulable : le montant reste totalement aléatoire et incertain pour les années suivantes.
L’administration (I.A. , Rectorat) semble bien en peine pour apporter une réponse pour ce cas de figure.

Par cette obligation de choix, les collègues se trouvent particulièrement lésées au vu du travail déjà accompli et d’une mission dont elle vont malgré tout s’acquitter jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Ce message forum a été déposé par une coordonnatrice d’éducation prioritaire en bas d’un article du site concernant l’indemnité des préfets des études

Nous invitons les préfets des études à "répondre à ce message" sur le site.

Répondre à cet article