> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > SOCLE COMMUN et COMPETENCES > Socle et compétences (Etudes) > "Faut-il abolir les notes ?, par Fabrizio Butera, Céline Buchs et Céline (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Faut-il abolir les notes ?, par Fabrizio Butera, Céline Buchs et Céline Darnon (PUF, oct. 2011). Les bonnes feuilles publiées par Educpros soulignent combien, aux yeux des auteurs, cette question est idéologique et politique

6 octobre 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le débat sur l’évaluation est éminemment politique, comme le rappellent Fabrizio Butera, Céline Buchs et Céline Darnon, dans leur ouvrage L’évaluation, une menace ?, à paraître aux PUF (collection « Apprendre ») le 5 octobre. Un ouvrage engagé, dont EducPros publie en avant-première les passages marquants sur l’impact de la notation, les attentes des enseignants et le rôle de l’évaluation dans les apprentissages.

[...] Bien entendu, il n’existe pas de solution simple. Quelques pistes méritent toutefois réflexion. Premièrement, on peut considérer que certes, il revient au système éducatif d’effectuer le “tri” qui doit à un moment ou à un autre s’opérer. À défaut d’en retirer l’enjeu de sélection, on peut alors le limiter aux niveaux scolaires les plus avancés. On peut sans difficulté, par exemple, considérer que l’école obligatoire n’a pas à assurer de rôle de sélection. En France, la loi de 2005 visant l’acquisition d’un Socle commun de connaissances et de compétences à la fin de l’école obligatoire (environ 15 ans) s’inscrit dans cette perspective. En redéfinissant le rôle de chaque niveau (école primaire, collège, lycée, enseignement supérieur) dans la sélection, cette démarche permet de la limiter aux étapes les plus tardives du cursus.

« Remplacer l’idéologie de l’égalité des chances par celle de l’égalité des places »
Une autre piste consiste à prendre le problème à la source.

Extrait de ÉducPros du 05.10.2011 : Faut-il abolir les notes ?

Répondre à cet article