> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Maths et Sciences) > B* La co-intervention en mathématiques, une action innovante CM21-collège du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* La co-intervention en mathématiques, une action innovante CM21-collège du RAR Valdegour à Nîmes

21 mars 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Bilan d’étape juin 2010 de l’action : Co-intervenir en RAR : une pratique pédagogique au service de la réussite de tous
Ecoles Marcelin et Courbet et collège Diderot

La co-intervention dans les classes de CM2 consiste, pour le maître de CM2 et le professeur de collège, à réfléchir, à préparer et à mener une séance de mathématiques tout au long de l’année scolaire.
[...]

Aspects innovants du projet

- Le fait de mener en commun un travail approfondi de réflexion et de formation sur l’enseignement des mathématiques pour les enseignants du premier et du second degré. De chercher réellement une meilleure
cohérence des apprentissages entre l’école primaire et le collège.

- Le fait qu’un travail important et régulier de co-préparation soit mené et débouche sur une gestion particulière de la classe : la co-intervention entre un enseignant de collège et un professeur des écoles.
[...]

Plusieurs aspects positifs pour les enseignants et pour les élèves (bilan du professeur de l’école Marcelin)

Pour les enseignants :
● réflexion approfondie sur la didactique des mathématiques
● réflexion sur la pédagogique pratique
● regard croisé sur les élèves
● travail approfondi en direction des élèves en difficulté

Pour les élèves :
● motivation et confiance en soi
● disponibilité des enseignants
● présence d’un expert dans la classe
[...]

Conclusion autour de 3 axes :

Au niveau de l’élève :
● Motivation et confiance en soi
● Un plus pour l’autonomie
● Les résultats des élèves : Les notes obtenues par les élèves ne diffèrent pas de beaucoup de celles obtenues sans co-intervention. [...] Cependant, nous sommes sûr que la réflexion que nous avons mené nous a permis de prendre en compte les principaux obstacles et que les activités que nous avons proposées ont permis aux élèves de vivre une réelle activité mathématique avec son lot de mystère, d’interrogation, d’investigation.

Au niveau des enseignants :
● Une réflexion commune sur la durée
● Une co-formation

Au niveau du savoir :
● Une culture didactique commune

Extrait du site de l’académie de Montpellier le 21.03.2011 : Co-intervenir en RAR (10 pages)

Répondre à cet article