> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Climat scolaire, harcélement > Etablissements de réinsertion scolaire (ERS) (archives) > Mise à disposition de personnels de la DPJJ dans les ERS : accord cadre (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mise à disposition de personnels de la DPJJ dans les ERS : accord cadre Éducation nationale-Justice

7 janvier 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Bulletin officiel n°1 du 6 janvier 2011
Enseignements primaire et secondaire
Partenariat
Accord cadre entre le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Justice et des Libertés
NOR : MENE1001062X
accord cadre du 13-10-2010
MEN - DGESCO B3-2

[...] La création des établissements de réinsertion scolaire (ERS) relève de l’action de l’Éducation nationale et repose sur une action partenariale. Les ERS prennent en charge des élèves dont le comportement très perturbateur nuit au fonctionnement de la classe et de l’établissement et qui peuvent être en situation d’absentéisme ou de décrochage.
La contribution de la DPJJ à cette mission s’entend comme sa participation au titre de son expertise éducative auprès de publics en difficulté, à une politique publique priorisée par le Gouvernement. La DPJJ participe donc dans ce cadre à la prévention du décrochage scolaire et à la prévention de la délinquance et prolonge ainsi la coopération structurelle déjà installée.
Ce concours mutuel à l’élaboration de la politique éducative de chacune des administrations vient conforter leurs complémentarités en faveur de la prise en charge des publics les plus en difficulté.
Le présent accord cadre précise les modalités de cette collaboration.

Extrait du site du MEN le 06.01.11 : Accord cadre entre le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Justice et des Libertés

 

11 internats de réinsertion à ce jour

Le coût des ERS est très variable, suivant le projet de chaque établissement. L’encadrement peut aller jusqu’à un adulte pour deux ou trois élèves. Mais ce n’est qu’à une échelle supérieure, et donc à un coût plus élevé, que les résultats seront déterminants.

Extrait de lefigaro.fr le 06.01.11 : Les internats de réinsertion trouvent leur rythme

Répondre à cet article