> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > CLIMAT SCOLAIRE > Etablissements de réinsertion scolaire (ERS) (archives) > Ouverture à la rentrée 2010 dans l’académie de Nice du premier établissement de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Ouverture à la rentrée 2010 dans l’académie de Nice du premier établissement de réinsertion scolaire (ERS)

1er juillet 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Jeudi 1er juillet, Christian Nique, Recteur de l’Académie de Nice, Chancelier des Universités et Éric Ciotti, Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes ont tenu un point presse pour présenter le premier Établissement de Réinsertion Scolaire (ERS) de l’académie de Nice en présence de Philippe Jourdan, Inspecteur d’Académie, Directeur des services départementaux de l’Éducation nationale, Mme Annick Piquet Directrice départementale de la cohésion sociale.

Ce nouveau dispositif entre dans le cadre des annonces faites par le Président de la République, dans le domaine de la lutte contre les violences scolaires et l’absentéisme.

L’établissement de réinsertion scolaire (ERS) de l’académie de Nice ouvrira dès la rentrée 2010. Il est rattaché administrativement au collège Jean-Baptiste Rusca de Saint-Dalmas-de-Tende. L’ERS de l’académie de Nice est un internat qui accueillera 15 élèves (filles et garçons) des Alpes-Maritimes, sur deux niveaux de classe, 4e et 3e pour une durée d’au moins un an.

Une organisation du temps innovante sera mise en place, permettant de réserver tous les après-midi à d’autres activités que les enseignements qui se dérouleront les matinées.

La fin d’après-midi sera consacrée à l’accompagnement éducatif, et à des ateliers de pratiques artistiques et culturelles.

Dans chacune de leurs activités, les élèves trouveront l’occasion d’un apprentissage de la discipline et de la citoyenneté et le projet pédagogique et éducatif de l’ERS de l’académie de Nice tirera le plus large parti des ressources locales en termes d’espaces naturels et de possibilités culturelles propres au haut-pays.
En savoir plus :

Extrait du site du rectorat de Nice du 01.07.10 : Ouverture d’un établissement de Réinsertion Scolaire (ERS) dans l’académie de Nice à la rentrée 2010

 

Grâce au soutien du Conseil Général des Alpes-Maritimes, l’établissement de réinsertion scolaire (ERS) de l’académie de Nice ouvrira dès la rentrée 2010 et accueillera 15 élèves (filles et garçons) des Alpes-Maritimes, sur deux niveaux de classe, 4e et 3e.

Il est rattaché administrativement au collège Jean-Baptiste Rusca de Saint-Dalmas-de-Tende et est placé sous la responsabilité de la Principale du collège.

Un apprentissage de la discipline et de la citoyenneté

Dans chacune des activités ou des projets dans lesquels ils seront impliqués, les élèves trouveront l’occasion d’un apprentissage de la discipline et de la citoyenneté. C’est dans ce premier objectif que seront renforcés les horaires consacrés aux activités sportives, et que seront développés différents types d’ateliers.

A cette fin, une organisation du temps innovante sera mise en place, permettant de réserver tous les après-midi à d’autres activités que les enseignements dans les diverses disciplines, qui se dérouleront sur les matinées. La fin d’après-midi sera consacrée à l’accompagnement éducatif, et à des ateliers de pratiques artistiques et culturelles.

Un projet en lien avec les ressources locales

Le projet pédagogique et éducatif tirera le plus large parti des ressources locales en termes d’espaces naturels et de possibilités culturelles propres au haut-pays.

Plus précisément, la situation de l’ERS dans la vallée de la Roya-Bevera, aux abords immédiats du parc naturel du Mercantour et de la frontière italienne, permettra :
- des activités physiques variées de pleine nature
(randonnée, VTT, ski…), vue nature St-Dalmas
- des travaux sur le milieu naturel, en lien par exemple avec l’éducation au développement durable, les secours en montagne, ou les chantiers citoyens de réhabilitation de ressources locales,
- des projets culturels en relation avec les premières traces de l’occupation des lieux par l’homme dans la vallée des Merveilles, comme à l’identité transfrontalière…

Un diagnostic, un suivi et un bilan personnalisés

Un diagnostic, un suivi et un bilan personnalisés seront mis en place pour chaque élève, afin de permettre la réinsertion scolaire et la construction d’un parcours de formation réfléchi.

Cette démarche supposera des contacts réguliers avec les lycées, ainsi qu’avec le monde professionnel. Chacune des compétences acquises par les élèves sera validée par une certification qui les valorisera et contribuera à leur donner le goût de l’effort.

Une équipe renforcée
- 3 enseignants - un enseignant spécialisé 1er degré, un enseignant d’EPS et un professeur de lycée professionnel
- 3 professeurs du collège de Saint-Dalmas en complément de service
- 5 assistants d’éducation
- 1 à 2 personnels de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse)
- 1 agent personnel TOSS (techniciens, ouvriers, sociaux et de santé)
- 5 volontaires du service civique
- Des éducateurs, des intervenants associatifs

Des locaux réhabilités et agréables

Le bâtiment, dénommé « Alpazur », est distinct du collège de Saint-Dalmas-de-Tende dont il dépend administrativement. Il est situé à 500 m environ de celui-ci.

Il s’agit d’un ancien hôtel, totalement réhabilité et fonctionnel, parfaitement aux normes, tant pour la classe que pour l’hébergement.

Le cadre est agréable : il est situé dans le village et à proximité immédiate des espaces naturels.

Contact : Laurence Bidar

Chargée de mission Etablissement de Réinsertion Scolaire
Proviseure Vie Scolaire

Académie de Nice
53, Av. Cap de Croix
06181 Nice cedex 2
pvs@ac-nice.fr

Les partenaires
- Le Conseil Général des Alpes-Maritimes, la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ),
- la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS),
- la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS), les associations agréées complémentaires de l’enseignement public, les fondations reconnues d’utilité publique,
- les Ministères de la Défense, de la Justice, de l’Intérieur…

La présentation détaillée de l’ERS

Répondre à cet article