> AGENDA > Archives Agenda 2009-2004 des autres manifestations > Daniel Frandji (INRP), le 15 décembre 2009 à Pantin (93), parlera de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Daniel Frandji (INRP), le 15 décembre 2009 à Pantin (93), parlera de l’éducation prioritaire

2 décembre 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site de la Fondation Gabriel Péri, le 01.12.09 : Les enjeux autour des catégories de pensée qui accompagnent les politiques éducatives des organismes internationaux et européens

« Élèves à besoins spécifiques, groupes à risques, école inclusive... » : ces catégories structurent la vision de l’école que diffusent les politiques éducatives pilotées par les instances internationales et européennes. Elles sont le résultat d’un intense travail cognitif des oraganismes internationaux (et du néo-libéralisme) pour diffuser un certain regard sur les phénomènes éducatifs, qui marque non seulement les discours politiques et ceux à disposition des enseignants.

Dans la continuité de catégories préexistantes (élèves sous-doués, en difficulté, etc.), les catégories nouvelles participent d’une relativisation de l’échec et une modification de la réponse politique qui doit lui être apportée. Elles sont un instrument actif de l’éclatement de l’école unique comme d’une limitation de l’école à des fins adéquationnistes (limiter la scolarité des différents types d’élèves aux demandes sociales et économiques à court terme).

La déconstruction de ces catégories de pensée qui limitent l’horizon possible de la démocratisation, appelle en fin de compte à reconstruire des conceptions de l’école et de l’enseignement connectées à des politiques et des pratiques démocratisantes. Elle interroge aussi le discours de la connaissance en éducation, les options de recherches qui reprennent ces conceptions sans les questionner.

Daniel Frandji (sociologue de l’éducation, laboratoire LAMES, détaché à l’INRP) étayera son propos avec les résultats d’une recherche européenne sur les politiques d’éducation compensatoire. En détaillant le travail cognitif qui accompagne ces politiques européennes, cette séance aura une continuité avec celle du printemps dernier avec Jean-Yves Rochex, puisque ces deux chercheurs participaient à la même recherche collective.

Lieu : Fondation Gabriel Péri,
11, rue Étienne Marcel, Pantin (93)

Plan d’accès

Entrée libre. Le nombre de place étant limité, merci de bien vouloir vous inscrire par courrier électronique

Lire la suite de l’article

Répondre à cet article