> FORMATION (hors EP) > Formation (hors EP). Textes, Déclarations et Rapports officiels > Schéma directeur de la formation continue des personnels 2022-2025, avec (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Schéma directeur de la formation continue des personnels 2022-2025, avec deux références à l’éducation prioritaire (Boen)

25 février

Formation continue
Schéma directeur de la formation continue des personnels du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports - 2022-2025

NOR : MENH2201155C
Circulaire du 11-2-2022
Boen du 24.02.22
MENJS - DGRH F1 - DGESCO C1-2

[...] Structuration et déploiement
Le présent schéma directeur de la formation continue 2022-2025 poursuit la démarche engagée en 2019 par le schéma directeur précédent dans le respect de ses grands principes : il s’adresse à tous les personnels du ministère, quels que soient leur statut et leurs fonctions, s’appuie sur un recueil des besoins individuels et collectifs, permet un continuum de formation initiale, continuée et continue, à travers des actions conduites le plus possible en proximité des environnements professionnels, et en lien avec le déploiement de la gestion des ressources humaines de proximité. Outre les formations disciplinaires et spécifiques à chaque métier, il favorise les formations interdegré, intercatégorielles, intermétiers, voire interministérielles, afin de favoriser la construction d’une culture professionnelle commune.

La formation doit reposer, tout en préservant la priorité accordée au présentiel, sur des modalités diversifiées incluant les formats hybridés et distants. Elle doit pouvoir s’appuyer sur des viviers de formateurs diversifiés et permettre aux personnels de valoriser les compétences acquises, en particulier grâce à la reconnaissance institutionnelle de ces compétences. La formation s’ancre utilement dans l’analyse des pratiques professionnelles et la formation entre pairs.

Le schéma directeur 2022-2025 adopte une présentation nouvelle, inspirée de celle de la formation professionnelle tout au long de la vie de tous les agents de l’État 2021-2023 autour d’objectifs prioritaires déclinés en thématiques, mais aussi d’indicateurs de suivi.

Il s’articule autour de six axes :
Incarner, faire vivre et transmettre les valeurs de la République et les principes généraux de l’éducation, afin de fédérer l’ensemble de la communauté éducative autour d’une conception partagée de ces valeurs ;
Accompagner et former les équipes pédagogiques et éducatives afin de perfectionner les pratiques professionnelles et de favoriser la réussite scolaire de tous ainsi que l’éducation tout au long de la vie ; les contenus didactiques et pédagogiques constituent ainsi un pilier essentiel des enjeux de formation pour les personnels enseignants et d’éducation ;
Piloter la mise en œuvre au niveau territorial des politiques de la jeunesse, de l’engagement, d’éducation populaire et des sports, notamment pour les personnels de la jeunesse et des sports, et promouvoir la continuité entre le temps scolaire et le hors temps scolaire ;
Accompagner le développement professionnel de l’ensemble des agents et des collectifs de travail par la transformation des politiques RH et de formation, afin de réaffirmer le primat de la formation continue parmi les leviers d’une politique renforcée de valorisation des ressources humaines, d’accompagnement et de développement professionnel des personnels ;
Accompagner les encadrants dans l’exercice de leurs responsabilités pédagogiques et managériales, afin de consolider leur posture et leur permettre de développer l’ensemble des compétences transversales nécessaires à l’exercice de leur fonction et à la mise en œuvre des projets de transformation ;
Consolider les connaissances, les compétences et les usages du numérique, afin de faire du numérique un outil et un levier du développement professionnel.

Ces priorités sont traduites annuellement dans le plan national de formation (PNF) et, au niveau territorial, dans les programmes académiques de formation (PAF), mais ils ont vocation à trouver leur pleine réalisation dans un cadre pluriannuel marqué par la mise en place de parcours de formation et la progressivité des compétences acquises par les personnels. Chaque action de formation correspond à une ou plusieurs priorités.

Par leur expertise et leur expérience, les corps d’inspection - Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche, inspections territoriales - les formateurs et l’ensemble des personnels impliqués dans l’ingénierie de formation contribuent à la conception et à la mise en œuvre de l’offre de formation.

 

[...] Annexe - Axes, priorités et thématiques du schéma directeur 2022-2025 (pdf)

Nous avons relevé seulement deux références à l’éducation prioritaire dans ces annexes : dans les axes I.3 et III. 1

Axe I : Incarner, faire vivre et transmettre les valeurs de la République et les principes généraux de l’éducation

Priorités
[...] I.3 Contribuer à l’égalité des chances et à lutter contre les inégalités scolaires, sociales et territoriales
Thématiques
Effets de la pauvreté et de la précarité
Déterminismes sociaux et territoriaux
Éducation prioritaire
Ruralité
Relation école familles
École inclusive
Lutte contre l’illettrisme, l’innumérisme, l’illectronisme

 

Axe III : Piloter la mise en œuvre au niveau territorial des politiques de la jeunesse, de l’engagement, d’éducation populaire et des sports

Priorités
III.1 Renforcer les politiques publiques au cœur des métiers de la jeunesse et des sports

Thématiques
Mettre en œuvre les orientations, programmes et actions en matière de : - continuité et alliances éducatives ; - renforcement de l’autonomie, d’accès aux droits et de soutien aux parcours de formation et d’insertion en direction des jeunes ; prévention des violences, risques et dérives sexuels ; - développement de la culture de l’engagement ; - accompagnement et soutien à la qualité éducative ; - accompagnement et soutien aux dynamiques associatives ; - soutien à la vie associative. Politiques de développement de l’accès au sport pour les publics cibles (séniors, féminines, handicapés, publics en zones prioritaires)
Politiques en faveur de l’éducation aux aptitudes fondamentales Politiques en faveur de la citoyenneté et de l’intégration par le sport et la mobilisation de démarches et pratiques issues de l’éducation populaire
Politiques en faveur du sport santé, du sport durable et des sports de nature
Politiques et actions en matière de développement durable en faveur des jeunes III.2 Déployer une ingénierie territoriale et soutenir des pratiques techniques et pédagogiques des acteurs des champs de la jeunesse, de l’engagement et des sports Labo des pratiques, expérimentation et analyse des pratiques, formations à la carte Expliciter et déve

Extrait de education.gouv.fr du 24.02.22

Répondre à cet article