> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, SOCLE > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté et Aide sociale (Rapports officiels) > Pendant la récession liée au Covid-19, la pauvreté n’a pas augmenté, selon (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pendant la récession liée au Covid-19, la pauvreté n’a pas augmenté, selon l’Insee (Le Monde)

5 novembre 2021

Pendant la récession liée au Covid-19, la pauvreté n’a pas augmenté, selon l’Insee
En 2020, le taux de pauvreté touchait 14,6 % de la population française. Un chiffre stable par rapport à 2019. Si l’aide de l’Etat a permis à de nombreuses personnes de ne pas sombrer, les plus démunis semblent avoir glissé encore plus dans la précarité.

La crise liée à la pandémie de Covid-19, qui s’est traduite par une chute de 8 % du PIB pour l’année 2020, a-t-elle fait exploser la pauvreté en France ? A l’automne 2020, Alerte, un collectif d’associations, sonnait l’alarme : un million de personnes auraient basculé dans la précarité en raison de la crise. Un an plus tard, mercredi 3 novembre, l’Insee a livré une étude qui relativise l’impact de la crise : en 2020, le taux de pauvreté – qui se définit comme un niveau de vie inférieur à 60 % du niveau de vie médian – touchait 14,6 % de la population française, soit 9,3 millions de personnes. Un chiffre stable par rapport à 2019. Les inégalités, selon cette estimation, n’auraient pas davantage évolué. Autrement dit, la récession historique de 2020 n’aura pas fait augmenter la pauvreté en France.

Extrait de lemonde.fr du 03.11.21

Répondre à cet article