> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale. Les actions des entreprises et fondations > Espérance Banlieues : - la belle histoire se fissure ? (Mediapart) - petit (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Espérance Banlieues : - la belle histoire se fissure ? (Mediapart) - petit rappel historique contrasté (Claude Lelièvre)

31 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

ÉDUCATION ENQUÊTE
Espérance Banlieues : la belle histoire se fissure
Faïza Zeroula

Depuis qu’un audit de la Fondation pour l’école a révélé des dysfonctionnements, l’horizon jusqu’ici radieux d’Espérance Banlieues s’assombrit. Ce réseau d’écoles privées hors contrat implantées dans les quartiers populaires et promouvant des méthodes traditionalistes voit se succéder crises et scissions entre ses fondateurs.

Ouvrir une réunion de conseil d’administration par une messe. La proposition est formulée avec un ton parfaitement naturel, en janvier 2019, par Éric Mestrallet. Ce chef d’entreprise proche de la droite chrétienne, par ailleurs président d’Espérance Banlieues, propose dans un courrier électronique de commencer un conseil d’administration de la Fondation pour l’école, qui chapeaute alors le réseau d’établissements, par une cérémonie religieuse. Or, officiellement, ces dernières sont apolitiques et aconfessionnelles.

Extrait de mediapart.fr du 28.07.19

Voir aussi : Espérance banlieues, Fondation pour l’Ecole, Montessori et l’explosion du "hors-contrat". Dossier de Challenges et précisions de ToutEduc

 

Espérance banlieues : petit rappel historique contrasté

Un exemple ( contrasté) de ce qui pouvait paraître dans la presse il y a presque cinq ans. Par l’Obs avec l’AFP. Et mes observations de l’époque.

A Montfermeil, un cours privé prospère sur les ratés de l’école publique

Par L’Obs avec AFP

Publié le 23 janvier 2015 à 11h33

Bobigny (AFP) - Entre camp scout et école de la deuxième chance, le cours Alexandre Dumas à Montfermeil, un établissement hors contrat financé par une fondation proche de la mouvance catholique traditionaliste, séduit des parents d’élèves en échec scolaire sur la promesse d’une reprise en main éducative et morale.

Extrait de blogs.mediapart.fr/claude-lelievre du 30.07.19

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,
en particulier les mots-clés du groupe 5 : *Zone / Quartier Prioritaire polit. Ville (QPV) (gr 5)/ et *Enseignem. privé/
Croiser le mot-clé choisi avec d’autres (en repérant sa place dans le groupe-colonne avec les *)

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article

Répondre à cet article