> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage et absentéisme > Décrochage (Situations locales) > Lutte contre le décrochage : en région Auvergne-Rhône-Alpes, l’association "la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Lutte contre le décrochage : en région Auvergne-Rhône-Alpes, l’association "la Bouture", avec un comité scientifique et un site de veille et de recherche

5 avril 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

La Bouture est une association d’utilité publique composée d’anciens parents de décrocheurs, de travailleurs sociaux, de professionnels de la politique de la ville et d’enseignants. Depuis sa création en 1996, elle œuvre pour la prise en compte du décrochage scolaire tant par les institutions que par les professionnels, avec l’appui d’un Conseil scientifique présidé par Dominique Glasman, professeur émérite de sociologie à l’Université de Savoie Mont-Blanc.

La Bouture a été la cheville ouvrière de la création du Collège Lycée Élitaire Pour Tous (Clept), établissement public qui rescolarise des jeunes de 16 à 24 ans qui ont décroché depuis six mois au moins. Elle reste un partenaire privilégié du Clept. En particulier, elle accompagne les jeunes qui souhaitent candidater par des « ateliers de raccrochage » leur permettant de prendre du recul sur leur passif scolaire et se projeter de nouveau.

Aujourd’hui trois axes d’intervention caractérisent l’activité de La Bouture :

La Bouture En direction des jeunes et de leur famille. Ces actions sont tournées vers l’accueil et l’accompagnement des jeunes et des familles, en lien avec les acteurs sociaux confrontés au décrochage scolaire. Elles ont pour objectifs de les informer sur leurs droits et leurs devoirs en termes de scolarité et de leur apporter des conseils leur permettant de se situer et de formuler leur projet de raccrochage.

Le collectif « Persévérance scolaire » de Villefontaine (38)
En 2015, sous l’impulsion des trois collèges, les partenaires socio-éducatifs se réunissent pour construire une culture commune autour du décrochage scolaire et trouver ensemble de nouveaux moyens d’agir. Une démarche collective se structure progressivement avec l’appui du service Politique de la ville de la commune et du dispositif intercommunal de Réussite éducative. L’idée initiale d’une « formation » est rapidement abandonnée : l’élaboration d’une « culture commune » se fait progressivement par la conduite conjointe d’actions, leur mise en débat et leur analyse partagée.
Le rôle de La Bouture est ici de faciliter l’articulation entre les différentes cultures professionnelles, d’apporter dans les échanges des éclairages issus de la recherche ou d’autres territoires, et de contribuer au lien entre le terrain et les institutions.

Participation à la veille stratégique et à la production de connaissances en matière de décrochage et de raccrochage scolaire - en particulier dans les territoires ruraux et les quartiers de la politique de la ville - avec l’appui du Conseil scientifique de La Bouture. Ces apports alimentent les actions de La Bouture et permettent une mise en débat des aspects qui restent encore des angles morts de la connaissance car constituant des phénomènes émergents à interpeller.

Extrait de observatoire-reussite-educative.fr : Site de la Bouture

Répondre à cet article