> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté : Emc, Edd, Coopération, Philo., Lien au collège et (...) > Lancement d’une classe de Défense et de sécurité globale au collège REP Pierre (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Lancement d’une classe de Défense et de sécurité globale au collège REP Pierre Puget de Toulon (convention avec la Marine). Une circulaire au BO du 24.11.16

25 novembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Une classe de Défense et de sécurité globale lancée au collège [REP] Pierre Puget de Toulon

Le principal du collège Pierre Puget de Toulon et des représentants de la Marine nationale ont signé le 9 novembre 2016 une convention de partenariat, officialisant la création d’une classe de Défense et de sécurité globale (CDSG). Les 22 élèves de cette classe de 3ème vont être sensibilisés à l’esprit de Défense, ils vont pouvoir approfondir leurs connaissances et compétences dans plusieurs disciplines et consolider leur apprentissage des valeurs citoyennes.

Jacques Gros, principal du collège Pierre Puget de Toulon et le capitaine de corvette Luc Boyer, commandant du patrouilleur de haute-mer (PHM) « Commandant Birot » ont signé le 9 novembre 2016 une convention de partenariat, officialisant la création d’une classe de Défense et de sécurité globale (CDSG), en présence de l’enseigne de vaisseau Marie-Ange Aymard, représentant le capitaine de corvette Loïc Marrassé, délégué au rayonnement et à l’image de la Marine-Méditerranée, et de la coordonnatrice « Défense, Citoyenneté et Mémoire », Elisabeth Rolet, représentant Olivier Millangue, inspecteur d’académie, directeur académique des services départementaux de l’Education nationale (Ia-Dasen) du Var.

Cette cérémonie s’est également,déroulée en présence des professeurs de la 3ème D, notamment Philippe Le Guern professeur de mathématiques, de Mickaël Jacquin, principal adjoint, et des membres de l’équipage du Commandant Birot.

Resserrer les liens entre les élèves et la Défense

Dans le cadre d’un projet pédagogique élaboré par les professeurs en liaison avec l’équipage de l’Aviso (bâtiment de la Marine nationale), les 22 élèves vont être sensibilisés à l’esprit de Défense, pouvoir approfondir leurs connaissances et compétences en français, histoire-géographie, mathématiques, sciences, et surtout consolider leur apprentissage des valeurs citoyennes en les faisant vivre à travers différentes actions tout au long de l’année : visites de musées et d’expositions, participations à des cérémonies commémoratives ou à des exercices à bord du PHM Commandant Birot .

Le partenariat s’inscrit également dans la promotion de l’égalité des chances et de l’insertion professionnelle des élèves, des objectifs majeurs du protocole interministériel signé le 20 mai 2016 qui vise à resserrer les liens entre la jeunesse et la Défense. Les élèves auront ainsi la possibilité de découvrir les différents métiers exercés à bord d’un bâtiment de la Marine nationale, au cours des rencontres organisées avec l’équipage. Ces échanges devraient les aider à réfléchir dans le cadre du parcours Avenir et favoriser ainsi une orientation scolaire choisie.

Après la signature de la convention, les allocutions des représentants des deux institutions partenaires, et le chant de l’hymne national par les élèves et toute l’assistance, le capitaine de corvette Luc Boyer a remis aux délégués de classe une plaque de bronze représentant le bateau, qui sera fièrement exposée dans la salle de classe. Puis, le commandant a souhaité échanger avec les élèves et z pu mesurer leur intérêt pour la Marine nationale et les activités organisées dans le cadre de ce partenariat. L’académie de Nice compte ainsi à ce jour 15 classes CDSG.

Extrait du site de l’académie de Nice de novembre 2016. Une classe de Défense et de sécurité globale lancée au collège Pierre Puget de Toulon

 

Mémoire : les collégiens de Pierre Puget de Toulon participent à la commémoration du centenaire de l’ONACVG

A l’occasion du centenaire de son existence, le service départemental du Var de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) a convié jeudi 3 novembre 2016, les 22 élèves de 3ème de la classe de défense et de sécurité globale (CDSG) du collège [REP] Pierre Puget de Toulon à la Maison du combattant de Toulon. Les élèves varois ont également participé au lancement de la collecte 2016 du Bleuet de France.

Le 3 novembre 2016, les 22 élèves de 3ème de la classe de défense et de sécurité globale (CDSG) du collège Pierre Puget de Toulon étaient conviés par le service départemental de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) du Var afin de célébrer le centenaire de cet établissement public d’État. Cette manifestation s’est déroulée à la Maison du combattant de Toulon en présence notamment de Jérôme Guervin, directeur du service départemental de l’ONACVG 83, d’anciens combattants, des coordonnateurs Défense, citoyenneté et mémoire de l’académie de Nice, représentant l’inspecteur d’académie, directeur académique des services de l’Education nationale du Var (Ia-Dasen).

Transmission de la mémoire et appropriation des valeurs de la République

Cette cérémonie avait pour objectifs de célébrer le centenaire de cet établissement et de rappeler son rôle essentiel auprès des générations successives du feu et de leur famille mais aussi de lancer la collecte du Bleuet de France 2016.

A travers le visionnage d’un film retraçant l’histoire de l’ONACVG depuis sa création en 1916, les collégiens - attentifs - ont pu découvrir ses différentes missions :

• la reconnaissance et la solidarité de la Nation envers les personnes victimes de guerre ou du terrorisme
• la réparation au nom de la Nation des dommages subis par l’octroi d’un soutien matériel et moral
• l’accompagnement social des ressortissants de l’ONACVG
• la transmission de la mémoire nationale et des valeurs de la République.

Ils ont également pu dialoguer avec les représentants des associations patriotiques présents et ont ainsi réinvesti les connaissances acquises en classe sur la Grande Guerre et les autres conflits du vingtième siècle. La Marseillaise a ensuite été entonnée par l’assistance en présence d‘un ténor de l’Opéra de Toulon. Cette première participation à une manifestation officielle a permis de sensibiliser la CDSG à l’esprit de citoyenneté et de défense. Elle a en particulier donné tout son sens à la devise de l’Office : "Mémoire et solidarité" en la rendant vivante et concrète. Apprendre à devenir citoyen est un engagement qui passe notamment par la connaissance du passé et la célébration de la mémoire des hommes qui ont combattu au service de la France.

Cette démarche de transmission de la mémoire nationale et d’appropriation des valeurs de la République, qui caractérise l’une des actions phare de l’ONACVG, s’inscrit parfaitement dans le parcours citoyen de chaque élève. L’après midi s’est achevé par un moment de convivialité, mêlant les générations et permettant d’engager de fructueux échanges pour l’avenir.

Le parcours citoyen

Le parcours citoyen permet d’apprendre les valeurs de la République de l’école élémentaire à la terminale. Les élèves participent à des actions et prennent des initiatives qui favorisent la formation du futur citoyen.

Le parcours citoyen sur education.gouv.fr

Le Bleuet de France

L’histoire de la création du Bleuet de France débute, au sortir de la Première Guerre mondiale. A l’origine, Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt, toutes deux infirmières au sein de l’Hôtel national des Invalides souhaitaient venir en aide aux mutilés de la Première Guerre en créant dès 1925 un atelier pour les pensionnaires des Invalides dans lequel ils confectionnaient des fleurs de Bleuet en tissu pour reprendre goût à la vie et subvenir en partie à leurs besoins par la vente de ces fleurs. Aujourd’hui, à l’amorce d’un nouveau siècle, la vocation du Bleuet de France perdure et l’Œuvre agit sur de nouveaux fronts en favorisant, aux côtés des actions sociales traditionnelles, la transmission de la mémoire comme véritable vecteur de solidarité entre les générations.

Héritier d’une tradition de soutien aux victimes des conflits du XXème siècle, le Bleuet est aujourd’hui une manière de préparer un avenir solidaire pour tous.

Site du Bleuet de France

Extrait du site de l’académie de Nice de novembre 2016 : Mémoire : les collégiens de Pierre Puget de Toulon participent à la commémoration du centenaire de l’ONACVG

 

Voir aussi La circulaire parue au BO du 24 novembre 2016

Répondre à cet article