> ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions politiques > Une tribune du président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis sur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une tribune du président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis sur l’expérimentation de la mixité sociale dans les collèges (Libération)

4 février 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour Stéphane Troussel, président de Seine-Saint-Denis, "l’expérimentation sur la mixité doit passer par un travail approfondi quartier par quartier". Selon lui, Il n’y aura pas de réforme réussie par une seule redéfinition de la sectorisation scolaire.

[...]
Le ministère, depuis 2012, dans chacune de ses réformes, a fait du rattrapage des inégalités son cheval de bataille. La réforme de l’éducation prioritaire a permis de donner plus à ceux qui ont le moins. Notre département compte désormais plus de collèges en REP et REP +, les réseaux d’éducation prioritaire.

L’application de la réforme du collège et l’expérimentation pour plus de mixité sociale à laquelle participe la Seine-Saint-Denis, devraient être l’occasion d’un bond en avant vers l’égalité entre nos collégiens.

Pour chaque classe, un projet culturel, sportif, linguistique, citoyen !

Il y a tant à faire pour renforcer notre pacte éducatif : renforcement de l’offre pédagogique, ambition artistique et culturelle, plan sportif, amélioration de la situation enseignante. Il faut en finir avec cette réalité mise en lumière par l’OCDE : en France, les inégalités sociales conditionnent la réussite scolaire.

Aujourd’hui, comme l’an dernier pour le premier degré, je souhaite engager un nouveau partenariat exceptionnel entre la Seine-Saint-Denis et l’Education nationale. Il faut se fixer un objectif commun dans les collèges de Seine-Saint-Denis : pour chaque classe, il faut un projet culturel, sportif, linguistique, citoyen !

C’est en cela que l’expérimentation sur la mixité doit passer par un travail approfondi quartier par quartier. Il n’y aura pas de réforme réussie par une seule redéfinition de la sectorisation scolaire.

Extrait de liberation.fr du 03.02.16 : Nos collèges de Seine-Saint-Denis ont toujours soif de mixité sociale et scolaire

Répondre à cet article