> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > PEDAGOGIES (LES) > Pédag. interdisciplinaire > L’interdisciplinarité va-t-elle renforcer la disparité entre les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’interdisciplinarité va-t-elle renforcer la disparité entre les établissements (entretien avec un groupe de travail de professeurs d’EPS de l’académie de Créteil)

14 décembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

« L’interdisciplinarité ne se décrète pas » même si elle reste « un formidable moyen de mettre en valeur ceux qui ne se retrouvent pas toujours dans la structure classique de l’enseignement ». L’injonction de faire rentrer les EPI dans les collèges soulève un certain nombre de questionnements, aussi bien sur les attentes, mais aussi sur les conditions de sa mise en place. Cinq enseignants, Guillaume Dietsch, Teddy Mayeko, Simon Avogadro, Lucas Simon-Malleret et Benjamin Le Gall, membres du Collectif de Réflexion sur l’Intervention en EPS (CRIEPS) de l’Académie de Créteil, partagent leurs inquiétudes.

[...] Dans ces conditions, on peut se demander si les EPI ne risquent pas de renforcer les disparités entre les établissements ?

De façon plus précise, à quels établissements faites-vous référence ?
Nous pensons aux établissements dont l’environnement géographique et socio-culturel (Van Zanten, 2001) est à même d’accroître les difficultés : pour les élèves, réussir à s’approprier le savoir et pour les enseignants réussir à le transmettre. Nous ne remettons pas en question l’intérêt qu’il peut y avoir à proposer des apprentissages concrets et signifiants pour des élèves bien souvent en manque de confiance et en « mal » de repères à l’école. Toutefois, nous savons que certains établissements sont confrontés chaque année à un taux de renouvellement important au sein des équipes.

Or, nous pensons que le travail interdisciplinaire nécessite d’œuvrer dans la durée pour mener à bien des projets collaboratifs qui reposent prioritairement sur l’échange et le partage. Ainsi, n’est-ce pas un énième défi professionnel que de demander aux enseignants - mais aussi aux personnels de direction - de formaliser des EPI dans ces conditions d’instabilité ?

Extrait de cafepedagogique.net du 10.12.15 : Echanges et controverses autour des EPI

Répondre à cet article