> ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions d’associations, journalistes, personnalités... > Le Défenseur des droits émet ses recommandations pour les écoles de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le Défenseur des droits émet ses recommandations pour les écoles de Seine-Saint-Denis

10 novembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Défenseur des droits, saisi par des parents et professeurs, a appelé lundi le ministère de l’Education nationale à poursuivre sa mobilisation pour les écoles de Seine-Saint-Denis, en proie à une « rupture du principe d’égalité », et énoncé ses recommandations.

Il faut « continuer à mobiliser les ressources nécessaires » en fonction des « besoins des écoles de la commune de Saint-Denis » pour atteindre les objectifs « fixés au titre de l’éducation prioritaire », a estimé dans un communiqué Jacques Toubon, le Défenseur des droits.
[...]

Le Défenseur des droits salue toutefois « les avancées apportées par la mise en œuvre du plan pour la Seine-Saint-Denis annoncé » à l’automne par la ministre de l’Education nationale, après qu’il a constaté en août « la rupture du principe d’égalité entre les usagers du service public », « pour ce qui concerne la rentrée de septembre 2014 ».

Excédés par le manque de moyens dans les écoles de ce département défavorisé de région parisienne, parents d’élèves et professeurs s’étaient fait entendre l’an passé, multipliant manifestations, grèves et fermetures d’écoles et allant jusqu’à saisir le Défenseur des droits.

L’an passé, le ministère de l’Education nationale, qui insiste sur la situation spécifique du département qui accueille à chaque rentrée quelque 2.000 élèves supplémentaires, avait eu recours à des contractuels recrutés via Pôle Emploi pour faire face aux nombreux postes vacants.

Extrait de vousnousils.fr du 09.11.15 : Ecoles de Seine-Saint-Denis : le Défenseur des droits émet ses recommandations

Répondre à cet article