> POLITIQUE VILLE > TEXTES, RAPPORTS OFFICIELS, ETUDES... (Politique de la Ville) > Politique Ville (Dossiers) > "Ma cité a craqué. Dix ans après les émeutes urbaines de 2005", un numéro de la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Ma cité a craqué. Dix ans après les émeutes urbaines de 2005", un numéro de la revue Mouvements (La Découverte). Un débat à Paris le 24 septembre 2015 à 20h

24 août 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

"Qui se souvient des émeutes de 2005 ?" demandait, bravache, Manuel Valls le 20 janvier 2015. Le souvenir des trois semaines de révolte demeure pourtant bien présent dans les quartiers populaires et dans l’imaginaire collectif. S’il n’a pas provoqué des réponses politiques à la hauteur de la crise sociale, urbaine et démocratique qu’il révélait, l’événement a marqué une génération, suscitant des initiatives multiples et des formes diverses de politisation "à bas bruit". Dix ans après la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré, ce numéro vise moins à faire le bilan des "émeutes de 2005" que de la décennie qui a suivi cette révolte des quartiers populaires, pour tenter de dégager des perspectives politiques dont l’absence a été crûment mise à jour par les débats publics du mois de janvier 2005.

Jeudi 24 septembre 2015 à 20h00

Lieu :Le Genre urbain
60, rue de Belleville
75020 Paris
M° Belleville ou Pyrénées
Rencontre - débat avec : Marie-Hélène Bacqué, Mohamed Mechmache et Renaud Epstein autour du numéro 82 de la revue Mouvements : Ma cité a craqué. 10 ans après les révoltes urbaines de 2005. (La Découverte)

Extrait de librest.com Ma cité a craqué

Transmettre l’histoire de nos luttes. Entretien avec Saïd Bouamama
Propos recueillis par Samira Ouardi etPatrick Simon
Extrait de acirn.info : Article payant

Répondre à cet article