> MATERNELLE, LYCEE, Enseign. PROFESSIONNEL, SUPERIEUR-RECHERCHE > Supérieur-Recherche, Etudiants, Ouverture sociale et Cordées > Ouverture sociale > Ouverture sociale. Sciences Po > Sciences Po (Témoignages) > De plus en plus de boursiers à Sciences Po Paris et dans les 6 IEP de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

De plus en plus de boursiers à Sciences Po Paris et dans les 6 IEP de région. L’avis de deux directeurs

3 novembre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les IEP sont très actifs sur les politiques d’ouverture sociale, que ce soit par le biais de la procédure d’admission des conventions éducation prioritaire à Sciences po Paris pour certains lycéens de ZEP (zones d’éducation prioritaires), l’accompagnement des lycéens les plus défavorisés vers les concours avec la prépa IEPEI pour les 6 écoles du concours commun, ou les divers mécanismes d’aide à la préparation des concours dans les instituts de Bordeaux et de Grenoble. Résultat : on compte 22 % de boursiers à Lille, 25 % à Rennes, et 26 % à Paris (sur l’ensemble des étudiants français).

Extrait de letudiant.fr du 03.11.10 : Sciences Po est-il vraiment accessible à tous les profils ?

 

Interview de Richard Descoings, Directeur de Sciences Po Paris, et de Pierre Mathiot, directeur de l’IEP Lille.

R. Descoings : « Nous progressons. Nous avons 26 % de boursiers [en 2009], ce chiffre était de 6 % en 2000 ! » [...]
P. Mathiot : « En 2009, nous avions 22 % de boursiers au sein de l’IEP. [...] étant donné le niveau de sélectivité, mon sentiment est qu’il sera difficile d’augmenter encore significativement le taux de boursiers. »

Extrait de letudiant.fr le 04.11.2010 : Que vaut Sciences po ? L’avis de deux directeurs d’IEP

Répondre à cet article