> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, SOCLE > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté, Aide sociale (Textes et Déclarations officielles) > Petits déjeuners gratuits à l’école : - problème budgétaire de l’extension aux (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Petits déjeuners gratuits à l’école : - problème budgétaire de l’extension aux écoles hors-EP depuis septembre (La Gazette des communes) - visite de N. Elimas à Nogent-le Rotrou...

15 novembre 2021

Petits déjeuners gratuits à l’école : sur le terrain, ça n’est pas si simple

[...] L’objectif de toucher 200 000 élèves n’a pas été atteint.
[...] Depuis la rentrée de septembre 2021, le dispositif est élargi. Les petits-déjeuners peuvent être proposés dans d’autres écoles que REP et REP+ que les élus et les services académiques identifient comme prioritaires et tous les niveaux du primaire sont désormais visés, l’objectif étant de multiplier par trois le nombre d’écoles bénéficiaires.
[...] Mais cela demande une importante logistique pour les enseignants, comme pour les agents. C’est d’ailleurs l’un des freins pour nombre de communes, qui ne peuvent pas assurer une distribution quotidienne, faute de moyens suffisants.
[...] il s’agit davantage d’un travail sur l’alimentation que d’une action massive de lutte contre la pauvreté.
[...]

Extrait de lagazettedescommunes.com du 29.10.21

 

NOGENT-LE-ROTROU – Nathalie Elimas, chargée de l’Éducation prioritaire en visite lundi [15 novembre]

[...] Elle est attendue dès 8h50 à l’école Paul-Langevin pour mettre en lumière le déploiement des petits déjeuners à l’école. L’établissement Nogentais fait partie des cinq écoles maternelles du département qui proposent des petits déjeuners gratuits aux enfants. [...]

Extrait de intensite.net du 12.11.21

 

L’école de Cerdon sert maintenant des petits-déjeuners gratuits à ses élèves
(Loiret)

Le rectorat a recensé un objectif d’une trentaine d’écoles qui en bénéficieront progressivement dans le département. Certaines débuteront le projet après les vacances de la Toussaint. D’autres le mettront en place autour du mois de janvier.

D’abord intégré dans des établissements REP et REP+ de quartiers prioritaires, le projet doit aussi concerner les territoires ruraux défavorisés. D’où cette visite officielle à Cerdon, ce mardi matin, pour saluer les efforts de l’école et de sa cantine pour plus de qualité alimentaire.

Extrait de larep.fr du 19.10.21

 

Répondre à cet article