> INEGALITES : Mixité sociale, Pauvreté, Ethnicité… > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté et Aide sociale (Rapports officiels) > Une personne sur cinq en France est en situation de pauvreté (Insee Focus du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une personne sur cinq en France est en situation de pauvreté (Insee Focus du 01.09.21) - Les dépenses pré-engagées : près d’un tiers des dépenses des Français en 2017 (France-Stratégie du 31.08.21)

8 septembre 2021

Une personne sur cinq est en situation de pauvreté monétaire ou de privation matérielle et sociale
Stéphane Legleye, Anne Pla et François Gleizes (Insee)

La pauvreté est un concept multidimensionnel : l’insuffisance de revenus n’est qu’un aspect, qui doit être complété par des indicateurs non monétaires reposant sur les conditions de vie. En 2019, en France métropolitaine, 13,1 % de la population est pauvre au sens non monétaire, selon l’indicateur européen de privation matérielle et sociale, 21,0 % est en situation de pauvreté monétaire ou de privation matérielle et sociale et 5,7 % cumule les deux. Les ménages dont la personne de référence est au chômage et les familles monoparentales sont particulièrement exposés au risque de pauvreté : respectivement 50,8 % et 29,2 % sont pauvres au sens de la privation matérielle et sociale ; 33,3 % et 14,1 % cumulent cette privation avec une pauvreté au sens monétaire.

Extrait de insee.fr du 01.09.21

 

Les dépenses pré-engagées : près d’un tiers des dépenses des ménages en 2017
Au cours des années 2000, on a enregistré un net décrochage entre pouvoir d’achat perçu et pouvoir d’achat mesuré. Une des explications possibles de ce décalage serait liée au poids croissant des dépenses pré-engagées dans le budget des ménages. Ces dépenses correspondent à des dépenses engagées par contrat, difficilement renégociables à court terme, et faisant souvent l’objet d’un débit automatique : assurances, abonnements téléphone et Internet, loyers, remboursements d’emprunts, etc. Lorsque leur part est élevée, il devient plus difficile de faire face aux autres dépenses (alimentation, transport, habillement, restes à charge de santé, etc.).

Extrait de france-strategie.gouv.fr du 31.08.21

Répondre à cet article