> INEGALITES SCOL. et TERRITOR., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Ethnicité, Laïcité, Racisme, Immigration > Ethnicité, Laïcité, Racisme, Immigration (Positions autres : observateurs, (...) > Laïcité, valeurs de la République, enseignement des faits religieux : (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Laïcité, valeurs de la République, enseignement des faits religieux : entretien, tribunes et témoignage dans Le Monde (2 et 3 nov.)

3 novembre 2020 Version imprimable de cet article Version imprimable

Philippe Gaudin, directeur de l’Institut européen en sciences des religions, et Laurent Klein, directeur d’école, plaident chacun pour un renforcement de l’enseignement des faits religieux. Kamel Chabane, enseignant d’histoire-géographie, raconte comment il fait vivre en cours les valeurs de la république. L’ancienne ministre de l’éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem appelle à ne pas faire de l’école un champ de bataille sur la laïcité.

ENTRETIEN
« Un catéchisme républicain à l’école ne permet pas d’aborder sereinement les faits religieux »
Après l’assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre, Philippe Gaudin, directeur de l’Institut européen en sciences des religions, et auteur « Tempête sur la laïcité. Comment réconcilier la France avec elle-même », défend un renforcement de l’enseignement des faits religieux à l’école.

Extrait de le monde.fr du 02.11.20

 

TRIBUNE
« Contre les fantasmes et le fanatisme, l’enseignement des faits religieux à l’école est nécessaire »
Laurent Klein

Après l’assassinat du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty, Laurent Klein, directeur d’école élémentaire, témoigne de l’intérêt de l’enseignement laïque des faits religieux en classe, et de la méfiance qu’il suscite parfois.

Extrait de le monde.fr du 02.11.20

 

TEMOIGNAGES
« Faire vivre les valeurs de la République en classe plutôt que de les proclamer »
Kamel Chabane

Dans le cadre des récents débats sur la laïcité à l’école, Kamel Chabane, enseignant d’histoire-géographie au collège Gustave-Flaubert à Paris, raconte la rencontre organisée entre ses élèves et Lassana Bathily, le « héros de l’Hyper Cacher ».

Extrait de le monde.fr du 03.11.20

 

TRIBUNE
Najat Vallaud-Belkacem : « Dans le combat pour la laïcité, ce n’est pas l’école qui a failli mais bien ce qui l’entoure »
Najat Vallaud-Belkacem

Symbole de l’anti-obscurantisme, l’école de la République est attaquée parce qu’elle est un rempart et non une faiblesse, souligne l’ancienne ministre de l’éducation nationale, appelant à cesser d’en faire un champ de bataille politique.

Extrait de le monde.fr du 03.11.20

Répondre à cet article