> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Ethnicité, Laïcité, Racisme, Immigration > Journée nationale de la laïcité : - 7 questions à J.-L. Bianco, président de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Journée nationale de la laïcité : - 7 questions à J.-L. Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité - L’appel du 9 décembre - Laïcité et signes religieux à l’école : quelle histoire ! 1882-2019, par Claude Lelièvre

11 décembre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de silidarite-laique.org du 09.12.19

 

Laïcité : L’appel du 9 décembre

"Adversaires et faux amis de la laïcité s’acharnent à saper ce que la République a mis plus de deux siècles à construire. Il est urgent d’y mettre un terme", écrivent des partis de gauche (EELV, GDS, PCF, LFI etc.), des syndicats (Cgt, Fsu, FO, Solidaires etc.) et des associations (Cemea, Comité Traoré, CCIF, Fcpe, Solidarité laïque, Mrap etc.) dans un "Appel du 9 décembre".

" La laïcité est un principe issu des valeurs fondatrices de notre contrat politique commun. La liberté, d’abord, car elle garantit à chacun une liberté de conscience absolue, de pratiquer, y compris publiquement, le culte de son choix ou d’en changer, comme le droit de n’en pratiquer aucun et de contester les dogmes et leurs pratiques. L’égalité, car, en assurant la séparation des cultes et de l’état et la stricte neutralité de celui-ci vis-à-vis de ceux-là, elle implique de respecter les droits et libertés de toutes et tous sans discriminations... Malgré les obstacles qu’ils ont rencontrés et qu’ils rencontrent encore, ces principes sont inséparables d’une société ouverte à l’Autre et respectueuse des choix de chacune et chacun. Les remettre en cause, au nom du soupçon, de l’amalgame ou de la haine de telle ou telle religion, en désignant celui ou celle qui serait l’ennemi de la République et de nos libertés, ne fera qu’alimenter la division, le ressentiment et la violence. C’est pourquoi nous condamnons les actes et les propos qui feraient de la laïcité une arme d’exclusion ou de discriminations ou l’alibi d’une assignation à résidence, comme ceux qui justifieraient la prééminence d’un dogme sur les lois de la République".

Extrait de cafepedagogique.net du 10.12.19

 

Journée nationale de la laïcité
Laïcité et signes religieux à l’école : quelle histoire ! 1882-2019
Claude Lelièvre

Instaurée depuis 2011, cette journée commémore le vote de la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat en 1905. Mais c’est plus encore l’occasion d’une réflexion sur le sens de ce principe, et d’un retour historique : cette « laïcité », quel chemin a-t-elle fait, en particulier à l’intérieur de l’école, avec quels débats, quels consensus ? L’article ci-dessous nous éclaire sur ce long parcours.

Extrait de cahiers-pedagogiques.net du 09.12.19

Répondre à cet article