> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > DECROCHAGE > Microlycées > Les micro-lycées : 4 actuellement ouverts (mise à jour de la fiche Eduscol, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les micro-lycées : 4 actuellement ouverts (mise à jour de la fiche Eduscol, mars 2011)

25 mars 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans le cadre de la lutte contre le décrochage scolaire, la création de « micro-lycées », qui répond à la double démarche des dispositifs de la deuxième chance et des structures scolaires expérimentales, constitue une des solutions appropriées pour les élèves décrocheurs, en mesure de reprendre des études générales, après quelques semaines ou quelques années d’interruption de scolarité.

Trois micro-lycées, un par département, ont été créés dans l’académie de Créteil (sur 4 sites) et un quatrième dans l’académie de Nice :

* le micro-lycée de Sénart, ouvert en 2000 ;
* le micro-lycée de Vitry sur Seine, créé en 2008 ;
* le micro-lycée de Seine-Saint-Denis, ouvert en 2009, avec une deuxième antenne sur un nouveau site en 2010 ;
* le micro-lycée de Menton, inauguré à la rentrée 2010.

Chaque micro-lycée accueille des élèves volontaires, aux itinéraires complexes, sans solution de scolarité à qui ils proposent des parcours de reprise d’études.
Ces structures sont rattachées à des EPLE et bénéficient de moyens des académies et des partenaires, dont des collectivités territoriales, notamment la région.

Sans être qualifiés de « micro-lycées », d’autres établissements implantés dans d’autres académies, notamment, Aix-Marseille, Caen, Grenoble, Nantes, Paris, Poitiers... peuvent être considérés comme s’inscrivant dans les buts de « raccrochage » poursuivis par les « micro-lycées ».

Répondant à la priorité nationale, autant qu’européenne, de lutter contre le décrochage scolaire et la sortie de jeunes de l’école sans diplôme, la circulaire de préparation de la rentrée 2010 fixe pour objectif, à terme, la création d’au moins un micro-lycée par académie.

Extrait de eduscol.fr du 14.03.11 : Les micro-lycées (avec les liens vers les 4 sites)

 

"La création de « micro-lycées » qui répond à la double démarche des dispositifs de la deuxième chance et des structures scolaires expérimentales peut être aussi une solution très appropriée pour les élèves décrocheurs en mesure de reprendre des études générales. À terme, l’objectif visé est d’en compter au moins un par académie."
Circulaire du 16.03.10 : Préparation de la rentrée 2010

 

Note du QdZ : nous venons de créer une sous-rubrique "micro-lycées" sur notre site.

Cette structure expérimentale de lutte contre le décrochage a vu le jour en 2 000 et est donc bien antérieure au plan Banlieues (2009).
La circulaire MEN de mars 2010 a prévu sa généralisation (1 micro-lycée par académie en 2012, a précisé Fadela Amara par la suite) mais les rigueurs budgétaires et la priorité donnée aux internats d’excellence semblent avoir considérablement freiné ce projet.

Mais, comme pour les internats d’excellence (qui recouvrent les internats d’excellence proprement dits et les places labellisées), le MEN cite "d’autres établissements implantés dans d’autres académies, notamment, Aix-Marseille, Caen, Grenoble, Nantes, Paris, Poitiers" qui peuvent être considérés comme relevant du même objectif de "raccrochage".

A noter que cet objectif de raccrochage évoque aussi par certains aspects les écoles de la deuxième chance (pour les jeunes de 18 à 25 ans), dispositif ancien repris [par le plan Banlieues->http://www.ozp.fr/spip.php?rubrique231.

Répondre à cet article