> LES POSITIONS OZP > Dans la rubrique "Votre métier" du site de "Vous Nous Ils", le président de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dans la rubrique "Votre métier" du site de "Vous Nous Ils", le président de l’OZP se félicite des résultats encourageants du bilan des RAR, souligne le rôle des professeurs référents et s’inquiète du sort des RRS

28 janvier 2011

[...] ce rap­port n’est pas tout à fait dans la ligne minis­té­rielle : il n’entre pas dans le cadre du dépôt de bilan de l’éducation prio­ri­taire, puisqu’il sou­ligne que les Réseaux ambi­tion réus­site ont pro­duit des résul­tats. Pas de façon extra­or­di­naire, bien sûr, et il reste encore beau­coup de tra­vail à faire pour réduire les écarts. Mais le che­min est engagé. Je crois d’ailleurs que cela a un peu sur­pris tout le monde, y com­pris au minis­tère : le bilan apporte une tona­lité posi­tive, dyna­mique, élogieuse, à l’éducation prioritaire.

[...] Il sou­ligne en par­ti­cu­lier que les quatre ensei­gnants sup­plé­men­taires affec­tés à ces établis­se­ments ont per­mis de construire des liai­sons entre les appren­tis­sages à l’école et au col­lège, et que ces liai­sons sont béné­fiques. Le docu­ment évoque ainsi l’émergence d’une culture pro­fes­sion­nelle com­mune dans les Rar, ce qui me paraît très impor­tant.

[...] Le pro­gramme Clair est cen­tré sur le cli­mat sco­laire et la vio­lence. Cela n’a rien à voir. En outre, tout ceci inter­vient sur fond de sup­pres­sion de postes, au moment des opé­ra­tions de cartes sco­laires. Les 856 réseaux d’éducation prio­ri­taire qui n’appartiennent pas aux Rar ne sont, pour la plu­part, pas concer­nés par Clair, et risquent donc pure­ment et sim­ple­ment de dis­pa­raître sans la moindre évaluation.

Extrait de vousnousils.fr du 28.01.11 : "La dynamique enclenchée dans l’éducation prioritaire est menacée"

 

Le forum ouvert sur le site de Vous Nous Ils avec une analyse de Marc Douaire sur la priorité à donner au premier degré et à la maternelle.

Que faut-il améliorer dans l’éducation en zones prioritaires ?

Répondre à cet article