> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage, Absentéisme > Médiateur de réussite scolaire (décrochage, 2009-2011) > Un rapport confidentiel des inspections générales critique sévèrement le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un rapport confidentiel des inspections générales critique sévèrement le dispositif des médiateurs de réussite scolaire

10 novembre 2010 Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans un rapport confidentiel de juillet 2010, mais révélé le 8 novembre par l’Agence Emploi Formation (AEF), les inspections générales (IG) s’interrogent sur la pertinence du dispositif des médiateurs de réussite scolaire pour lutter efficacement contre l’absentéisme dans le 2nd degré.

[...]

Le diagnostic des inspections générales (IG) est sévère : « Un dispositif qui ne répond que partiellement à ses objectifs et dont l’impact reste à démontrer. » Il indique que la mise en œuvre du dispositif s’est heurtée à l’opposition des CPE et des assistants de service social qui ont eu le sentiment d’être dessaisis, en partie, de leur rôle. Les IG l’expliquent très clairement...

Extrait de education.wekafr du 09.11.10 : Les inspections générales très critiques sur les médiateurs de réussite scolaire

 

Lire les commentaires déposés sur l’ensemble du site

Répondre à cet article

1 Message

  • J’ai accepté un poste de Médiatrice. Le poste m’avait paru très intéressant. J’ai fait 2 jours de formation où l’on nous a expliqué notre rôle complémentaire avec l’équipe éducative. Sauf que jamais je n’ai été intégrée à l’équipe. Les CPE, les infirmières, les professeurs, l’assistante sociale m’ont quelque peu boudé. Il n’ y a jamais eu aucune communication si ce n’était que pour me faire faire du travail administratif tel que de la saisie et du classement. J’ai donc fait 2 ans de saisie et de classement. Je n’ai même jamais eu de réunion de travail avec l’équipe Je n’ai été présentée à personne et à l’heure actuelle il y a encore des professeurs qui ne connaissent pas mon existance. On m’a demandé simplement de rentrer les appels et les justificatifs et surtout de ne pas avoir de jugement sur la validité de ceux-ci. J’ai fait savoir que le rôle qu’on m’avait attribué ne convenait pas exactement aux termes de mon contrat . Que n’ai-je pas fait là. J’ai été tout simplement mise à l’écart et ai récolté encore plus de travail administratif des moins intéressant. J’avoue que je me suis lourdement trompée mais dans mon esprit je ne voyais pas du tout ce travail comme cela.
    Beaucoup avait contesté cette mesure quand elle a été mise en place à l’époque mais malgré tout ils ont su en tirer avantage en la détournant. Et c’est seulement 2 ans après qu’on s’en aperçoit.

    Répondre à ce message