> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE > PLAN ESPOIR BANLIEUES 2008-2009 (archives) > Plan Banlieues (Rapports officiels) > Un avis du CNV (Conseil national des Villes) sur la mise en oeuvre des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un avis du CNV (Conseil national des Villes) sur la mise en oeuvre des mesures du plan "Espoir Banlieues" relatives à l’Education nationale (10 février 2009, 17p.)

mai 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

AVIS DU CONSEIL NATIONAL DES VILLES SUR LA MISE EN OEUVRE DES MESURES DU PLAN « ESPOIR BANLIEUES » RELATIVES A L’EDUCATION.
Adopté à l’assemblée générale du CNV le 10 février 2009

(...)
Le Conseil National des Villes a donc décidé lors de ses réunions de bureau des mois de mars et avril 2008 de suivre la mise en place de cette politique à partir de la dernière rentrée.
A cette fin, il a créé en son sein un groupe de travail qui a privilégié l’examen des dispositifs concernant directement ou indirectement les villes :
- articulation de la généralisation de l’accompagnement éducatif dans tous les collèges et les écoles élémentaires de l’éducation prioritaire avec les initiatives antérieures ;
- lutte contre l’absentéisme et le décrochage scolaires et, plus particulièrement, rôle des maires dans le cadre des dernières dispositions législatives ou réglementaires ;
- reconstruction des collèges les plus dégradés ;
- développement des écoles de la deuxième chance ;
- expérimentation du « busing » ;
- création de banques de stages.
Le groupe s’est également intéressé aux conséquences sur la mixité sociale de la suppression de la carte scolaire dans les quartiers de la politique de la ville.

(...)

Conclusion
Le Conseil constate que si, sur de nombreux points, la mise en oeuvre du plan paraît bien engagée, il reste indispensable de souligner à nouveau la nécessité d’une collaboration des instances locales et départementales de l’Education nationale avec les élus. Le récent rapport de la Cour des Comptes - « Les communes et l’école de la République » (décembre 2008) - insiste fortement sur ce point en soulignant que « la politique éducative communale est désormais une composante importante de l’offre globale attendue des familles » et « rend nécessaire un partenariat renouvelé entre l’État et les communes au service de l’ école » et, sur le point plus particulier de l’accompagnement éducatif mis en place par l’Education nationale, « que sa mise en oeuvre nécessitera une mise en cohérence avec l’action des communes et la passation de conventions ».

Les résultats obtenus, là où il a été procédé à cette mise en cohérence, montrent tout son intérêt et justifient pleinement que cette complémentarité des efforts, avec ce qu’elle appelle de partage de l’information, soit recherchée dans tous les points évoqués ci-dessus. Il en va certainement de l’efficacité de la politique entreprise.

La présentation par Localtis.info : il faut mieux informer les responsables locaux

&nbsp

Lire l’autre avis du CNV adopté le même jour sur "le rôle des médias dans l’image des quartiers de la politique de la ville

Documents joints

Répondre à cet article