> INEGALITES : Mixité sociale, Pauvreté, Ethnicité… > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté, Aide sociale (Dossiers et Guides) > Portrait de Jean-Paul Delahaye dans Libération

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Portrait de Jean-Paul Delahaye dans Libération

24 janvier

Le portrait
Jean-Paul Delahaye, son devoir d’école
L’ex-numéro 2 de l’Education nationale, fils d’une femme de ménage célibataire et sorte d’anti-Blanquer, milite pour une scolarité qui n’exclurait plus les classes populaires.

Pendant cinquante ans, il a tu son histoire. « Par pudeur sans doute, par honte peut-être. » Et puis, c’est sorti. Par bribes au début, à mots contenus (toujours). Un jour, alors qu’il venait d’être nommé inspecteur général de l’Education nationale, Jean-Paul Delahaye s’entend dire à une employée municipale qui passait le balai dans une classe : « Ma mère aussi était femme de ménage. Je l’aidais, souvent. » En 2012, quand il arrive rue de Grenelle comme numéro 2 du ministère de l’Education, les mots jaillissent, comme un geyser. Il se revoit au centre de la table, entouré de hauts fonctionnaires nés avec les poches pleines de billes. L’ombre de sa mère, Paulette Becquet, morte trente ans plus tôt, plane aussi. Elle semble être là, avec sa belle robe bleue. « Sa présence signifiait que mon milieu d’origine me rappellerait à mes obligations si j’oubliais d’où je venais. » L’urgence à agir, pour que le destin des enfants pauvres change enfin. En France, les inégalités se reproduisent comme des polycopiés : l’origine sociale détermine les destins scolaires, plus qu’ailleurs. « Et quoi qu’elle dise, l’élite de ce pays, de droite ou de gauche, s’en accommode bien. Tout comme la classe moyenne dont les enfants réussissent. »

En ce mois de mai 2012, Delahaye pensait avoir les moyens d’agir. Il vient d’atteindre le sommet de l’Education nationale, versant nord. Un Himalaya pour lui qui a grandi à Bernay-en-Ponthieu, un village de Picardie. Son enfance n’a pas été s…

Prochain livre en février 2022 : L’école n’est pas faite pour les pauvres, éd. le bord de l’eau

Extrait de liberation.fr du 22.01.22

Répondre à cet article