> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > LES PEDAGOGIES > Pédag. et Numérique (généralités) > L’influence du statut professionnel des parents sur la littératie numérique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’influence du statut professionnel des parents sur la littératie numérique et pensée informatique en 4ème (Note d’information DEPP)

13 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

ICILS 2018 : évaluation internationale des élèves de quatrième en littératie numérique et pensée informatique

Note d’information - N°19.40 - novembre 2019

En 2018, la France a participé pour la première fois à l’enquête internationale ICILS au côté de onze autres pays et deux provinces. Les élèves de quatrième des collèges français occupent une position médiane en littératie numérique et en pensée informatique parmi les pays participants. En littératie numérique, les différences de scores sont plus importantes à l’intérieur des pays qu’entre les pays.
En France, comme dans la très grande majorité des pays participants, les filles sont plus performantes que les garçons en littératie numérique, alors que l’écart n’est pas significatif en pensée informatique. Dans les deux domaines évalués, les scores moyens sont plus élevés pour les élèves de milieux plus favorisés socialement ou disposant de plus de ressources culturelles à la maison, comme les livres.
Enfin, les performances sont plus élevées lorsque le taux d’équipement numérique des familles est important.
En France, cet impact est plus faible que pour la moyenne des pays.

Le texte de la note d’information

Extrait
[...] Des performances associées au statut professionnel parental
Le questionnaire ICILS destiné aux élèves a permis de collecter des données notamment sur la catégorie professionnelle des parents, leur niveau d’étude, mais aussi sur le nombre de livres à la maison, le nombre d’ordinateurs à la maison, le nombre d’années de familiarisation et d’utilisation des ordinateurs.Pour caractériser le statut professionnel des parents, un indice continu a été construit à partir de la profession de chaque parent. Le statut professionnel des parents ainsi défi ni est associé à la performance des élèves. Les scores moyens des élèves du groupe de statut professionnel parental le plus faible sont en moyenne inférieurs de 36points en littératie numérique (fi gure4) et de 42points en pensée informatique (voir « Pour en savoir plus » - fi gure4 bis) par rapport à ceux du groupe de statut professionnel parental le plusélevé.En France, l’écart est de 37points en littératie numérique, ce qui correspond à la moyenne internationale. En pensée informatique, la différence est plus prononcée (46points), soit 4points de plus que la moyenne internationale.

Extrait de education.gouv.fr de novembre 2019

Répondre à cet article