> QU’EST-CE QUE L’OZP ? : Activités, ADHESION > Comptes rendus des AG annuelles > Compte rendu de l’assemblée générale de l’OZP du 11 janvier 2006

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Compte rendu de l’assemblée générale de l’OZP du 11 janvier 2006

20 février 2006

Compte rendu de l’Assemblée générale annuelle ordinaire 2006 de l’OZP

20 février 2006

Les adhérents ayant été convoqués par un courrier du 28 décembre 2005, l’Assemblée générale de l’association s’est réunie au collège Poquelin, à Paris, le 11 janvier après-midi.
Conformément aux statuts, le président sortant, Nicolas Renard, a présenté le rapport d’activité et le trésorier sortant, François-Régis Guillaume, a exposé la situation financière. L’Assemblée a voté ces rapports à l’unanimité, puis a discuté le rapport d’orientation et élu le nouveau Conseil d’Administration.

Rapport d’activités
Le président a rappelé les activités de l’année 2005 :
 Les quatre Rencontres de l’OZP, réunions publiques d’accès libre : L’insertion professionnelle des jeunes de ZEP ; la politique de la ville en 2005 ; la mise en place des ERE et PPRE ; l’évaluation d’une ZEP.
 La journée nationale du 21 mai qui a rassemblé un peu plus de cent personnes au ministère de la recherche à Paris et dont les actes seront publiés en mars dans le cadre d’un numéro de la revue « Diversité » du CNDP-VEI. :
 La journée d’étude des adhérents : située juste après les violences urbaines de l’automne et alors que le gouvernement annonçait une relance des ZEP, ses débats ont été denses et parfois passionnés.
 Le site Internet dont la progression se poursuit : il est central dans la vie de l’OZP.
 Les contacts officiels avec plusieurs ministères : l’OZP a été reçu, à sa demande, par le ministère de l’Education nationale en juin 2005 et par le secrétariat d’Etat à la promotion de l’égalité des chances en juillet. Il a ensuite été invité, en novembre, au ministère de l’Education nationale. L’OZP a également été invité par les Inspecteurs généraux chargés d’un rapport sur l’éducation prioritaire. Il y a défendu ses positions qu’on retrouve dans une série de communiqués de presse qui ont jalonné l’année 2005 : on retrouve sur le site ces différents textes.

 Le bureau se réunit chaque semaine et le CA s’est réuni quatre fois. Des échanges télématiques quotidiens existent entre les membres du bureau et un bulletin de liaison, En Vrac, est publié régulièrement entre les membres du CA.

 L’OZP a été sollicité de nombreuses fois en novembre et décembre 2005 par différents médias (télévision, radio, journaux) : sa représentation a été surtout assurée par le président. Des membres du CA et des adhérents ont également représenté l’association dans ces occasions.

Le président a remercié chaleureusement celles et ceux qui font vivre quotidiennement l’association et lui permettent d’élargir sa réflexion, de préciser ses positions et de les diffuser. Il a souligné la solidité des orientations prises ces dernières années par le conseil d’administration.
Ce rapport a été approuvé à l’unanimité.


Rapport financier

Le trésorier a présenté un rapport financier détaillé, distribuant aux participants le compte de résultats 2005 et le projet de budget 2006. Un court débat s’en est suivi et les importantes modifications en matière de cotisation qui avaient été prises à l’AG 2005 sont apparues utiles à la lumière d’une année d’application.
L’absence de toute subvention met l’association dans l’obligation d’utiliser de façon systématique Internet pour la diffusion des informations.
Le rapport financier a été approuvé à l’unanimité.

Rapport d’orientation
L’évolution de l’éducation prioritaire et les positions publiques prises par le Conseil d’administration en juin, septembre, novembre et décembre ont été discutées, parfois de façon assez vive. Différentes opinions se sont exprimées, les adhérents présents ne se situant pas tous de la même façon devant ces évolutions, par exemple à propos des critères choisis et de la méthode employée par le ministère pour établir la liste des « EP 1 ». Cependant, un accord sur le fond a pu être dégagé par le président.

Une campagne d’adhésions a été discutée et décidée. A cette occasion, une distinction a été faite entre les « adhérents » qui approuvent les statuts et la ligne politique générale de l’association, et les « correspondants » qui ont des liaisons régulières avec l’OZP pour transmission d’informations sur leur ZEP, leur REP, leur département ou leur académie.

Une série de thèmes pour les « Rencontres » de 2006 a été discutée et adoptée.

La rapport d’orientation a finalement été approuvé, lui aussi, à l’unanimité.

Election du Conseil d’Administration
Après l’annonce des candidatures reçues, l’Assemblée générale a d’abord souhaité que deux membres sortants, qui estimaient ne pas assez participer aux réunions, se maintiennent, puis a élu (par ordre alphabétique) :

Didier Bargas, Inspecteur général de l’Administration de l’Education nationale (75),
Francine Best, ancienne présidente des CEMEA, ancienne directrice de l’INRP (75),
Bernard Bier, chargé d’études et de formation à L’INJEP 78,
Elisabeth Bisot, proviseure de lycée dans la ZEP de Trappes (78),
Alain Bourgarel, professeur des écoles retraité (92),
Jean-François Cochet, directeur d’école dans la ZEP de Garges-les-Gonesse (95),
Michèle Coulon, responsable du CAREP de l’académie de Reims (51),
Jean-Luc Faïsse, directeur d’école dans la ZEP de Gennevilliers (92),
Generosa Di Filippo, professeur d’italien au lycée professionnel de Nanterre (92),
Nelly Di Giovanni, professeur de lycée professionnel dans la ZEP de Colombes (92),
François-Régis Guillaume, ancien responsable à la DEP, ministère de l’Education nationale (75),
Marie Himon, institutrice en école maternelle dans une ZEP de Gennevilliers (92),
Catherine Lavauzelle, coordonnatrice de ZEP à Soyaux - Angoulême (17),
Karine Marec, coordonnatrice départementale des ZEP et REP (92),
Olivier Pla, principal-adjoint de collège dans la ZEP de Corbeil-Essonnes (91),
Michèle Protoyéridès, muséologue, professeure à l’Ecole du Louvre (75),
Nicolas Renard, principal de collège dans la ZEP d’Asnières (92),
Jean Rioult, inspecteur de l’Education nationale honoraire en Seine-Saint-Denis (93),
Lucienne Siuda, co-responsable du CRAEEMD de l’académie d’Amiens (80),
Jean-Paul Tauvel, ancien responsable de Ville-Ecole-Intégration (VEI-CNDP) (94),
Michèle Théodor, coordonnatrice de ZEP à Grigny (91),
Claude Vollkringer, coordonnatrice de REP à Paris (75.,

Ces 22 candidats ont été élus à l’unanimité. La prochaine assemblée générale aura lieu à la mi-janvier 2007. Le bureau sortant a été reconduit jusqu’à la prochaine réunion du CA, fixé au 25 février. Il est composé, jusqu’à cette date de :
Président : Nicolas Renard,
Vice-présidente : Elisabeth Bisot,
Secrétaire : Claude Vollkringer,
Trésorier : François-Régis Guillaume,
Secrétaire-adjoint (site Internet) : Lucienne Siuda,
Secrétaire-adjoint (productions et diffusion) : Jean-Paul Tauvel,
Secrétaire-adjoint (coordination) : Alain Bourgarel.

Rappel statutaire : les adhérents, réunis en assemblée générale chaque année en janvier, élisent le conseil d’administration dont le mandat dure un an. Il y a donc renouvellement complet chaque année du conseil. Tous les adhérents ont la possibilité de se présenter au CA dans les trois semaines qui précèdent l’AG et jusqu’au jour même de l’assemblée. La seule condition est d’être à jour de sa cotisation.

Répondre à cet article