> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Situations locales et académiques) > Educ. prior. Situations locales et académiques : Créteil et Versailles > La commune de Champigny-sur-Marne refuse le projet rectoral de fusion des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La commune de Champigny-sur-Marne refuse le projet rectoral de fusion des deux écoles REP+ Anatole France dans le quartier du Bois Labbé

2 février Version imprimable de cet article Version imprimable

Champigny-sur-Marne : les écoles Anatole France ne fusionneront pas

Supprimer l’un des deux postes de direction pour créer une très grosse école d’une vingtaine de classes, l’affaire passait mal auprès des enseignants de Champigny-sur-Marne et une pétition intersyndicale de protestation avait été lancée.

D’autant que les deux écoles sont situées en réseau d’éducation prioritaire, dans le quartier du Bois l’Abbé.

[...] Ce vendredi, la commune a finalement décidé de ne pas donner suite au projet qui émanait du rectorat, après une réunion de travail avec des représentants des syndicats (SNUDI-FO et SNUIPP-FSU), des parents d’élèves et des enseignants. “L’ensemble des participants a pu constater que les informations reçues dès l’origine du projet de fusion étaient erronées et qu’en conséquent les conditions n’étaient pas réunies pour délibérer sur ce point lors du Conseil Municipal du mardi 3 février 2021. Le projet de vote de la fusion des écoles Anatole France A et B au prochain conseil municipal, demande émanant du Rectorat, a donc été annulé d’un commun accord entre les différents participants”, explique la municipalité dans un communiqué.

Extrait de 94.citoyens.com du 31.01.21

 

En bas à gauche les mots-clés de l’article
et ci-dessous les 10 derniers articles de la rubrique Educ. prior. Situations locales et académiques : Créteil et Versailles (chemin en haut de la page 🏠)

Répondre à cet article