> 8 - Agenda > Archives agenda 2017 (avec quelques comptes rendus) > Université d’été de Prisme, 10-12 juillet 2017 à Toulouse : Appartenance et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Université d’été de Prisme, 10-12 juillet 2017 à Toulouse : Appartenance et alliances éducatives (additif)

20 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Dernier ajout le 20 juin 2017

Apprenance et alliances éducatives :

Comment mieux évaluer, accompagner, gouverner les politiques éducatives territorialisées

L’université d’été de Prisme se tiendra en 2017 à Toulouse, du 10 au 12 juillet, au lendemain d’élections présidentielles qui ne seront pas sans conséquences sur les orientations nationales de la politique éducative notamment dans sa dimension scolaire. Sans minimiser l’impact de cette échéance nationale, et pour mieux permettre aux acteurs de pouvoir aborder cette étape, forts de la pertinence de leur action, l’université d’été de Prisme se fixe comme objectif de contribuer à valoriser et renforcer les leviers d’action concrets qui permettent d’incarner dans les territoires un projet éducatif émancipateur et fédérateur.

Cette rencontre permettra de faire un point d’étape sur la façon dont se pose aujourd’hui la question de l‘évolution des politiques éducatives territoriales, sur la base

D’une évaluation constructive et critique des processus en cours, au niveau national comme au niveau local,
D’une valorisation des actions innovantes menées sur le terrain,
D’une mise en perspective de ces éléments avec l’analyse que fait notre association des enjeux du changement de paradigme à l’œuvre aujourd’hui (apprenance*, territorialisation des politiques éducatives**, alliances éducatives***) en travaillant plus précisément les dimensions d’évaluation, d’accompagnement et de gouvernance,
D’une attention particulière aux facteurs clés d’une réelle coéducation et coconstruction des politiques éducatives : implication des jeunes et des parents, fécondité du lien entre scolaire et hors scolaire (prise en compte des trois temps de l’éducation formel, non formel et informel).

*Apprenance, prise en considération du jeune ou de l’adulte (formation tout au long de la vie) comme acteur premier de son apprentissage

** Le territoire comme écosystème éducatif, articulant scolaire hors scolaire au sein d’un projet partagé

***Communauté et alliances éducatives associant jeunes, parents, professionnels, institutions (Etat, Caisses d’allocations familiales, collectivités), et associations d’éducation populaire dans le cadre d’un processus démocratique et d’une intervention communautaire.

Trois thèmes transversaux seront plus particulièrement questionnés : Evaluer, accompagner, gouverner

Comment faire pour que l’évaluation soit prise en compte dès l’élaboration du projet alors qu’elle est la plupart du temps, quand elle l’est, conçue à postériori de la mise en œuvre ? Que doit-on évaluer (processus, compétences acquises…) ? qui doit évaluer ? Sur quels référentiels s’appuyer (porte folios) ?
Comment accompagner ? Comment définir des chartes éthiques de l’accompagnement ?
Comment mettre en œuvre une gouvernance permettant la coconstruction de l’action publique (place des parents, des enfants, des associations) ?

L’université de Prisme sera organisée selon les principes de la pédagogie inversée, en partant des pratiques et des expériences des acteurs pour, en les confrontant aux dires d’experts, en tirer les enseignements conceptuels et co construire une approche partagée des politiques éducatives territoriales. Cela se fera à travers trois séquences consécutives qui porteront (1) sur l’implication des familles (parents et enfants) en lien avec la dynamique régionale qui se dessine autour de la campagne nationale Mille et un territoires se mobilisent avec les parents pour la réussite de tous les enfants en Haute Garonne, (2) sur l’évaluation des Projets éducatifs de territoire en relation avec l’évolution des dispositifs d’accompagnement scolaire particulièrement développés dans le département, (3) sur la façon dont peut se mettre en place l’école du socle (primaire-collège) dans une perspective d’autonomie et d’ouverture sur leur environnement des établissements scolaires.

En s’appuyant sur des méthodes participative et intégrant les apports du numérique, l’université puisera dans les expériences de nombreux acteurs notamment de la région toulousaine et dans l’expertise des chercheurs et des membres de Prisme les éléments qui nourriront le débat.

Réservation en ligne
Programme
Inscription aux ateliers

Le site de Prisme

Extrait de [prisme-asso.org : Université d’été de Prisme

Répondre à cet article