> 8 - PÉDAGOGIE, ACTIONS LOCALES, FORMATION(S) > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Travail et Evaluation par compétences) > B* Évaluation Par Contrat de Confiance Coopératif (EP3C) proposé par une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Évaluation Par Contrat de Confiance Coopératif (EP3C) proposé par une formatrice REP+ au collège Ronsard de Limoges (Journées innovation 2016)

17 février 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Évaluation Par Contrat de Confiance Coopératif (EP3C)- 2016D #

Collège [REP+] Pierre de Ronsard
98 RUE DE LA BREGERE , 87065 LIMOGES
Site du collège
Auteur : Combret
Mél : ce.0870729v@ac-limoges.fr

Pour répondre à la problématique comment mettre les élèves au travail une équipe de REP + a harmonisé ses pratiques à l’aide d’un outil commun : le contrat de confiance. Apaisement du climat de classe, amélioration des rapports professeurs élèves et plus d’investissement dans le travail d’une grande partie des élèves sont les premiers effets constatés. Portés par ces constats positifs et soutenus par une formatrice REP + l’équipe s’agrandit et poursuit sa réflexion.

Plus-value de l’action
Des élèves qui retrouvent le plaisir de réussir, un climat de travail plus serein et des enseignants remotivés.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
300 élèves (tous les élèves de l’établissement)

A l’origine
Des élèves issus de l’éducation prioritaire arrivant au collège avec de grandes difficultés et maintenant des résultats très faibles tout au long du cursus. Cet état de fait génère une démotivation et une absence de travail, en particulier lors des évaluations (les élèves préférant rendre copie blanche plutôt que de se trouver en échec). En outre, le climat de classe se retrouve souvent délétère.

Objectifs poursuivis
Rendre les élèves acteurs de leur apprentissage et de leur réussite en leur donnant les clés nécessaires pour apprendre à apprendre. Restaurer ainsi l’estime de soi et apaiser le climat de la classe.

Description
A partir des besoins identifiés, le contrat de confiance a été présenté par Madame Cagny (formatrice REP+) lors du temps de concertation. Celui-ci nous a paru un outil pertinent à expérimenter. Après mise en œuvre par le professeur de Sciences Physiques, Madame Combret, et au vu des résultats positifs obtenus (climat de classe plus serein, meilleure estime de soi et plus grande implication des élèves), une dizaine d’enseignants soutenue par le chef d’établissement s’est engagée à collaborer à cette innovation.
Une fiche de contrat unique a été élaborée par l’équipe éducative avec quelques variantes disciplinaires. Celle-ci est distribuée aux élèves avant l’évaluation et travaillée collectivement ou bien en groupes, de façon coopérative, en classe. Un temps de questions-réponses est organisé afin de dissiper les dernières interrogations angoissantes. Ce contrat aborde tous les points de la séquence qui ont été travaillés en cours et qui seront évalués à la séance suivante, lors du travail noté. Ainsi l’évaluation ne leur apparaît plus comme un piège mais comme le résultat d’un investissement commun pour lequel le professeur est un accompagnateur bienveillant.

Trois ressources ou points d’appui
Le point d’appui fondamental est Mme Cagny formatrice REP +, qui a su se montrer disponible et très à l’écoute. Une enseignante Mme Combret, qui a tenté l’expérimentation, partagé sa pratique et a suscité des envies auprès de ses collègues. M.Guy, chef d’établissement a adhéré au projet, organisé une formation et adapté la répartition des services en fonction de la mise en place du projet. Deux enseignants du collège qui travaillaient déjà dans cet esprit de préparation des devoirs sans le formaliser de cette manière.

Difficultés rencontrées
Ne fonctionne pas avec les quelques élèves qui ne veulent faire aucun effort.

Moyens mobilisés
• 30 HSE pour finaliser et harmoniser les contrats.
• Temps de concertation REP+ pour travailler en équipe.
• Équipe pédagogique volontaire réunie sur quelques classes expérimentales.

Partenariat et contenu du partenariat
Equipe CARDIE de l’académie de LIMOGES

Liens éventuels avec la Recherche
André Antibi : La Constante macabre Sylvain Connac : Pédagogie coopérative

Evaluation
• Auto-évaluation : chaque professeur mesure les effets sur ses classes avec possibilité de comparer les différences de résultats selon les profils de classe.
• Evaluation interne : un bilan des points positifs et négatifs est prévu avec les élèves en fin d’année.
• Evaluation externe : une séance de préparation en classe d’un contrat de confiance a été observée, à l’issue de cette séance des élèves ont été entendus et l’enseignante a partagé un temps d’échange avec un groupe d’accompagnateurs CARDIE.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Le temps de travail coopératif en classe permet la mise à jour des traces écrites, de révéler les difficultés et de les résoudre entre pairs (tutorat entre pairs). Meilleur apprentissage des points essentiels du cours, plus d’investissement dans le travail le jour du devoir. Des résultats en augmentation et des élèves qui reprennent confiance en eux. Les élèves sont ainsi incités à se remettre au travail et à poursuivre leurs efforts. Les relations professeurs élèves sont apaisées, l’élève ne perçoit plus l’évaluation comme un piège de l’enseignant.
- Sur les pratiques des enseignants : L’échange avec les élèves permet d’avoir un retour sur le cours et de voir les points qui ont été moins bien assimilés. Les enseignants organisent des « feed back » pour évoquer l’expérience vécue afin d’établir un bilan et d’harmoniser leurs pratiques. L’évaluation est perçue comme une motivation nécessaire à la remise au travail des élèves.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Mme Combret, professeur est à présent référente de cette expérimentation dans son établissement. Elle a contribué à évaluer ce dispositif en liaison avec le CARDIE. Elle est maintenant sollicitée pour apporter son expertise lors de stages au plan académique de formation.
- Sur l’école / l’établissement : Les enseignants travaillent de façon collective au service des apprentissages des élèves soutenus par l’équipe de direction.
- Plus généralement, sur l’environnement : Des familles et les associations de quartiers s’intéressent, utilisent le document comme support d’aide aux devoirs.

Extrait du site Expérithèque :Évaluation Par Contrat de Confiance Coopératif (EP3C)- 2016D

Répondre à cet article