> 4 - Débats/Product. OZP > TOUT SAVOIR SUR LES ZEP. Une série de fiches OZP (2004-2012) > Les "RASED"

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les "RASED"

2006, par Lucienne Siuda Version imprimable de cet article Version imprimable

Des fiches pour tout savoir sur l’éducation prioritaire

Les RASED

Mise à jour : juin 2009

Les RASED (réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté) sont des dispositifs d’aide composés de psychologues scolaires, de rééducateurs, d’enseignants spécialisés. Ils ne sont pas spécifiques à l’éducation prioritaire

 

La loi d’orientation de 1989 avait placé l’enfant au centre du système éducatif. Dans le cadre du plan de cohésion sociale, l’Education nationale doit favoriser l’égalité des chances entre les enfants et entre les adolescents.
Dans cette perspective la responsabilité première des enseignants de l’école et celle de l’enseignant de la classe est affirmée, quelles que soient les difficultés de l’enfant.

Si la réponse pédagogique ne paraît pas adéquate ou suffisante, il peut être fait appel à des services spécialisés en restant cependant toujours en accord avec les parents.
La demande d’aide, le projet d’intervention et son arrêt font l’objet d’une concertation et d’une décision collective. Les RASED, composés de psychologues scolaires, de rééducateurs et d’enseignants spécialisés, mettent en place les dispositifs d’aides sous la responsabilité de l’inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription. Ces aides sont décidées par l’équipe pédagogique et ne nécessitent pas la saisine des commissions spécialisées.
Les membres des RASED sont des salariés de l’Éducation nationale, leur intervention est donc prise en charge à la fois par l’État et par les collectivités locales.
Le RASED intervient en prévention au cours des cycles 1 et 2. Il met en œuvre des aides spécifiques et différenciées auprès des élèves qui manifestent des difficultés persistantes dans leurs apprentissages fondamentaux.
Ces aides ne se substituent pas à l’action du maître. Elles nécessitent une collaboration entre les membres du réseau et l’équipe éducative. De cette collaboration découlent une meilleure analyse de la situation de l’élève, l’adaptation des actions pédagogiques et /ou rééducatives et l’organisation des actions nécessaires. Deux sortes d’aides peuvent être distinguées :
- L’aide spécialisée pédagogique : elle a pour objectifs d’améliorer la capacité de l’élève à dépasser ses difficultés scolaires, de lui permettre de maîtriser ses méthodes et ses techniques de travail, de lui faire prendre conscience de ses progrès. Elle s’adresse aux élèves conscients de leurs difficultés, l’enseignant spécialisé les aidant à analyser leurs stratégies d’apprentissage afin d’améliorer leur adaptation et leurs résultats scolaires.
Elle peut se dérouler :
. en classe d’adaptation, avec un effectif de 15 élèves, l’objectif étant de réinsérer l’élève le plus rapidement possible dans une classe ordinaire correspondant à ses possibilités nouvelles,
. en "adaptation ouverte" : les élèves en difficulté fréquentent une classe "ordinaire". Ils sont regroupés temporairement pour des actions pédagogiques spécifiques (ex : motricité, lecture, ...). Les modalités de fonctionnement sont définies au sein du réseau.
- L’aide rééducative : elle a pour objectifs de favoriser les conduites adéquates de l’élève face à une situation, de l’amener à être performant dans ses apprentissages, de restaurer chez lui le désir d’apprendre et l’estime de soi.
Elle nécessite la mise en place de stratégies, de méthodes, de supports adaptés aux difficultés de l’enfant et à la démarche professionnelle des intervenants. Elle se déroule auprès d’un enfant ou d’un groupe très réduit.

Quand les difficultés paraissent d’un autre ordre, l’enseignant spécialisé s’adresse à l’élève dans sa dimension psycho-affective.
Le psychologue scolaire accompagne l’enfant par une écoute, des évaluations, une orientation si nécessaire, ... . Il assure des entretiens avec les familles. Il favorise la concertation avec les services spécialisés extérieurs à l’école.

 

Documents

- Mise en place et organisation des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté. Circulaire n° 90-082 du 9 avril 1990. BOEN n° 16 du 19 avril 1990. Abrogée et remplacée par la circulaire n° 2002-113 du 30 avril 2002.
- Pour en savoir plus sur l’actualité des RASED

 

Retour au sommaire des fiches

Répondre à cet article