> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > DISCRIM. / ETHNICITE > Lutte contre les discriminations (sociales, sexistes, ethniques...) > ATD Quart Monde et ses partenaires se mobilisent pour une orientation (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

ATD Quart Monde et ses partenaires se mobilisent pour une orientation scolaire plus juste,

18 décembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour une orientation scolaire plus juste

[TRIBUNE]

ATD Quart Monde et ses partenaires sont mobilisés pour que les élèves de milieux défavorisés aient les mêmes chances de réussite que les autres.

ATD Quart Monde poursuit, avec ses partenaires, ses travaux sur l’orientation des enfants de familles en situation de grande pauvreté, qui se retrouvent sur représentés dans l’enseignement adapté (les classes SEGPA ou les EREA) et dans l’enseignement spécialisé (les classes ULIS, les IME, les ITEP…). Une étape a été franchie avec la publication d’une tribune « Pauvreté et ségrégation scolaire, ça suffit » signée par un grand nombre d’acteurs de l’école. Aujourd’hui, le projet se structure et l’on étudie la possibilité de lancer des expérimentations.

La tribune, publiée sur le site du « Café pédagogique », rappelle le constat fait par ATD Quart Monde, de ces orientations « d’enfants de milieux défavorisés qui les situent d’emblée dans des formations dont les ambitions ne sont pas celles de l’école « ordinaire » ». Elle se termine par un appel « pour que des écoles et des collèges, accompagnés de chercheurs, acceptent d’expérimenter des dispositifs pédagogiques et structurels qui permettent que plus aucune décision d’orientation ne soit prise pour cause de pauvreté. »

Gâchis

Importante par son contenu, cette tribune l’est aussi par la liste de ses signataires : les principaux syndicats d’enseignants (FSU, CFDT et UNSA), les grandes fédérations de parents d’élèves (FCPE, PEP et APEL) et les mouvements pédagogiques (AGCSAS, GFEN, CRAP, Icem Freinet). S’ajoutent quatorze chercheurs qui font autorité sur l’école. Tous reconnaissent que cette orientation, parfois dès la maternelle, est « un gâchis qui ne peut pas continuer comme si c’était une fatalité. Nous sommes devant une injustice faite aux enfants de familles pauvres ».

Des contacts ont été pris pour structurer l’ensemble de ce travail. Un institut universitaire portera le projet. Des laboratoires de recherche seront chargés du suivi et de l’évaluation. Enfin, des chercheurs et des formateurs devront soutenir les acteurs des lieux engagés dans une expérimentation.

ATD Quart Monde et les partenaires signataires rédigent un cahier des charges dans lequel les écoles et collèges volontaires pour expérimenter devront s’inscrire. Il donnera un cadre assurant la possibilité pour tous les enfants d’apprendre ensemble dans les mêmes classes, avec la participation des parents. Mais il laissera aux enseignants la responsabilité de la mise en œuvre de pédagogies adaptées.

Régis Félix (Secrétariat Ecole d’ATD Quart Monde)

Le 2 février 2019, le projet sur l’orientation et les possibles expérimentations seront présentés à l’Institut Français d’Éducation à Lyon. Contact : secretariat.ecole@atd-quartmonde.org

Photo : Table ronde finale des Ateliers « Grande pauvreté et orientation scolaire » le 7 avril 2018 ©Carmen Martos ATDQM
Tags : Ecole, Famille

https://www.atd-quartmonde.fr/pour-une-orientation-scolaire-plus-juste/

Répondre à cet article