> 6 - DISPOSITIF > DISCRIM. / ETHNICITE > Un concours d’éloquence entre une école de village et une autre en REP aux (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un concours d’éloquence entre une école de village et une autre en REP aux Ulis révèle des inégalités sociales (reportage vidéo)

6 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Education - Quand un concours d’éloquence révèle la première des violences : les inégalités sociales ! (Vidéo)

Une classe de CM2 de Vauhallan, un village tranquille en région parisienne, va s’opposer à une classe des Ulis, en zone d’éducation prioritaire, dans un concours d’éloquence.

A l’origine de cette expérience, un professeur d’art oratoire.

lls s’appellent Clarisse, Enzo ou Juliane, ils ont à peine 10 ans et vont participer à une incroyable aventure humaine : un concours d’éloquence qu’ils préparent depuis des mois. Une classe de CM2 de Vauhallan, un village tranquille et verdoyant de région parisienne, va s’opposer à une classe des Ulis, une école située en zone d’éducation prioritaire. Maîtriser les mots pour structurer la pensée A l’origine de cette expérience, Romain Decharne, 32 ans, professeur d’art oratoire passionné qui va, au fil des semaines, tenter de convertir les enfants à son amour de la langue. Ils vont apprendre à argumenter, à ne plus avoir peur de s’exprimer face à un public, ils vont surtout comprendre que la maîtrise des mots fera d’eux des citoyens libres.

Nous avons suivi pas à pas la préparation des enfants jusqu’au grand jour du concours : qui va l’emporter ? Un reportage d’Olivier Pighetti, Miranda Auzilhon et Armelle Pighetti

Reportage

Extrait de demain-lecole.over-blog.com du 30.10.18 : Education - Quand un concours d’éloquence révèle la première des violences : les inégalités sociales ! (Vidéo)

Répondre à cet article