> 6 - DISPOSITIF > Evaluation - Orientation (rubrique vide) > Evaluation > Marc Bablet et Claude Lelièvre commentent le rapport parlementaire sur les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Marc Bablet et Claude Lelièvre commentent le rapport parlementaire sur les évaluations

1er octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Evaluation des élèves, des enseignants, des établissements, du système éducatif

[...] On peut saluer ce rapport parlementaire dont la tonalité est bien différente de celle de la cour des comptes et de celle des propos du ministre sur ces sujets. On apprécie ici la tonalité très humaine du propos, la prudence de ce qui est avancé et la défiance à l’endroit de bien des procédures qui ont fait la preuve de leur nocivité dans l’univers néo-libéral.

En particulier on peut retenir ces propos du rapporteur sur la fonction de l’évaluation des élèves : « aider les adultes qui travaillent auprès des élèves à trouver les voies et moyens qui permettent d’améliorer les conditions d’apprentissage et le bien-être. ». Toute la partie présentée par la rapporteure sur les évaluations des élèves qui met en garde sur le classement et la mise en compétition, qui propose une évaluation plus positive, une autre approche de l’erreur, correspond à des orientations déjà très pratiquées par les équipes et déjà défendues antérieurement et dont je rappelle qu’elles sont portées par le référentiel de l’éducation prioritaire, témoignant une fois de plus que celle-ci est toujours en avance sur le reste du système.

Par ailleurs on ne peut que se réjouir que les risques d’évaluations qui servent aussi à évaluer les enseignants et les établissements soient bien vus et dénoncés.

Quelques remarques cependant sur : [...] l’auto évaluation des élèves (et des enseignants) , la supposée "pauvreté" de l’évaluation des établissements, la reconnaissance du travail de la Dep, l’évaluation des enseignants...

Extrait de blogs.mediapart.fr/marc-bablet du 28.09.18 : Evaluation des élèves, des enseignants, des établissements, du système éducatif

SurTwitter : #MarcBablet

 

Propositions explosives pour l’évaluation des élèves et des établissements scolaires

C’est le titre donné dans les « Echos » par Marie-Christine Corbier au rapport du CEC publié ce jeudi. Un titre justifié parce que cette publication prend à revers ceux qui prétendent qu’il n’y a pas de liens envisagés entre les évaluations des uns et des autres ; et aussi par le fait que ce rapport prend à rebours toute une évolution historique en France.

[...] Ce mouvement général ne s’est pas fait sans mal, sans à coups et tout d’un coup. Mais les professeurs tiennent à ces ‘’acquis’’ et ne peuvent que voir d’un très mauvais œil tout ce qui (de loin ou de près) peut leur apparaître comme un retour en arrière et une menace sur leurs ‘’libertés ’’, voire leur ’’émancipation’’.

[...] Mais les questions sont multiples (et préoccupantes) : elles n’ont pas seulement trait à comment sera établi l’audit de l’établissement (un processus qui peut avoir ses vertus de prise de conscience), mais par qui et pour qui . Et surtout pour quoi, in fine...

Extrait de blogs.mediapart.fr/claude-lelievre du 28.09.18 : Propositions explosives pour l’évaluation des élèves et des établissements scolaires

Répondre à cet article