> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > ACTEUR > ENSEIGNANT : métier, statut > Enseignant en ZEP : métier, statut > Prime ZEP pour les inspecteurs : le SNPI-fsu juge "inacceptable" la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Prime ZEP pour les inspecteurs : le SNPI-fsu juge "inacceptable" la différence avec la prime accordée aux principaux

26 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Indemnités éducation prioritaire : les inspectrices et les inspecteurs sont victimes d’une injustice inacceptable

L’arrêté du 28 août 2018 fixe les taux annuels de l’indemnité spécifique pour les inspecteurs chargés du pilotage d’un ou plusieurs réseau d’éducation prioritaire renforcé ou réseau d’éducation prioritaire
28/08/2018 28/08/2015
IEN REP renforcé 1667, 00€ 500,00€
IEN REP 500 ,00€ 500,00€

.

Les inspecteurs de REP+ sont bénéficiaires d’une hausse de 1167€ pour une indemnité annuelle de 1667€, ce qui constitue une progression notable mais encore largement insuffisante pour rétablir l’égalité avec les personnels de direction. L’indemnité des inspecteurs est encore, après cette augmentation largement inférieure à celle perçue par les principaux.
Quant aux collègues pilotant un REP, ils voient le montant de leur indemnité maintenu à 500€

C’est inacceptable…
Le SNPI-FSU avait écrit à la ministre suite au précédent arrêté. Il a fait parvenir un nouveau courrier au ministre pour protester contre le maintien d’une inégalité qui ne s’inscrit dans aucune logique raisonnable.
C’est d’autant plus injuste que les inspecteurs constituent des éléments majeurs dans le pilotage de l’éducation prioritaire. Leur investissement auprès des équipes enseignantes pour la réussite des élèves des quartiers de l’éducation prioritaire ne peut continuer à être objet de mépris.

Puisque le ministère ne semble pas vouloir nous répondre, le SNPI-FSU invite les inspecteurs à protester …

Le SNPI-FSU invite les inspectrices et les inspecteurs à renforcer les actions de protestation : réunions syndicales, adresses aux recteurs, refus de participer à des réunions EP, refus de remplir les enquêtes, etc…
Le SNPI-FSU soutiendra tous les collègues qui s’engageront dans ces actions.

… et à protester en écrivant aux DASEN et recteurs

Le SNPI-FSU incite ses sections académiques à adresser des lettres collectives pour protester contre l’injustice faite aux inspectrices et inspecteurs qui, quoique co-responsables des réseaux d’éducation prioritaire avec les chefs d’établissement, n’ont pas droit à la même indemnité qu’eux.

Extrait de snpi.fsu.fr du 25.08.18 : Indemnités éducation prioritaire : les inspectrices et les inspecteurs sont victimes d’une injustice inacceptable

Répondre à cet article