> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale interdegrés > B* Quand les élèves de Grande Section du réseau REP+ Jean Zay de Montluçon, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Quand les élèves de Grande Section du réseau REP+ Jean Zay de Montluçon, devenus experts en contes avec l’aide du professeur d’appui, s’associent aux écoles et au collège pour des productions

20 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Quand les contes sont portés par le réseau Jean Zay !
Fables et contes ne sont pas des histoires comme les autres, elles enseignent aux hommes une sagesse venue de la nuit des temps. Elles traitent des sentiments qui dépassent largement les frontières pour nous parler de l’humain dans sa totalité. La liaison école collège devient une réalisation littéraire à travers une écriture à plusieurs mains, de contes.

Racontons-nous des histoires en Grande Section (GS) maternelle :
Tout au long de l’année scolaire, les élèves de GS des écoles des maternelles Voltaire, Dormoy, Zola et Mistral de MONTLUCON ont travaillé autour des contes traditionnels avec la professeure d’appui Mme Konik.

Après avoir découvert l’objet livre et lus des titres de la littérature traditionnelle, les enfants ont produit chacun des histoires par groupe.

Pour finaliser leurs travaux, les écoles maternelles Voltaire/Mistral et Zola/Dormoy se sont rencontrées respectivement les vendredis 15 juin et 22 juin, sous forme de défis autour des contes. Lors de cette journée, chacun a pu vérifier que les élèves ont acquis une connaissance accrue des contes de « Boucle d’Or », « Hantsel et Gretel », « Promenons-nous dans les bois », « Le petit Poucet » .

Les élèves de GS devenus experts en contes, avaient également écrit leur propre histoire. Celles-ci ont été lues en début d’après-midi aux camarades de l’autre école par des élèves de CE1.

Conte à 3 mains :
Les CM1, CM2 des écoles Jean Racine, Voltaire et deux classes de 6ème du collège Jean Zay de Montluçon se sont associés pour créer 10 contes sur l’année scolaire avec Mme Fabié, professeure d’appui. Le projet est de faire dialoguer les contes de la culture de nos élèves et les textes du patrimoine français pour donner le goût de l’écriture et échanger, un projet pour repenser la relation parents – enseignants et s’inscrire dans un processus dynamique d’échanges, pour actualiser le consentement au vivre ensemble. Les parents sont également invités à écouter leurs enfants conter.

Le lien entre les cycles est aussi l’objectif de ce projet. Les classes de maternelles des écoles sont associées à cet évènement : les jeunes élèves du réseau deviennent le public des collégiens qui se déplacent dans les classes des petits, pour conter, après un travail important de mise en voix.

Ces jeunes élèves ont bénéficié d’un travail avec des chercheurs sur la compréhension des textes lus, intitulé Narramus. Cette rencontre de fin d’année a permis à leurs enseignants de vérifier l’efficience de ces travaux avec un accueil très riche des lectures.

Pour clore l’année, les élèves de grande section de l’école Voltaire sont accueillis au collège pour conter à leur tour, les histoires qu’ils ont travaillées pendant l’année. Les collégiens et les enseignants sont heureux de ces échanges, qui témoignent de ce qu’est un parcours d’élève en REP+, partage et convivialité pour progresser dans la langue au rythme de chacun.

Les professeurs d’appui en français du collège saluent l’investissement des professeurs des écoles et des enseignants en français pour faire vivre un véritable parcours d’élève sur les 3 cycles.

Extrait de ac-clermont.fr du 28.06.2018 : Quand les contes sont portés par le réseau Jean Zay !

Répondre à cet article