> 6 - DISPOSITIF > DISCRIM. / ETHNICITE > Ethnicité / Enfants d’immigrés en ZEP > "Oui nous enseignons la shoah normalement, non nos élèves ne sont pas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Oui nous enseignons la shoah normalement, non nos élèves ne sont pas antisémites" (témoignage d’une professeure d’histoire-géo au lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie)

26 février Version imprimable de cet article Version imprimable

Oui nous enseignons la shoah normalement, non nos élèves ne sont pas antisémites.

Le lundi 12 février, s’est tenu au Sénat un colloque organisé par l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) sur le thème : « Israël-Palestine : a-t-on le droit de contester la politique israélienne ? » À cette occasion, Nathalie Coste, professeure agrégée d’Histoire-Géographie au lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie, nous livre le témoignage suivant.

Je n’ai pas hésité à m’associer à cette réflexion car, comme de nombreux enseignants d’Histoire, je trouve insupportable la vulgate médiatique qui diffuse l’idée que la Shoah ne serait plus enseignée dans certaines classes, que les « questions sensibles » du programme liées au conflit israélo-arabe puis israélo-palestinien seraient phagocytées par des élèves antisémites face auxquels les professeurs renonceraient. Si je ne prétends parler que de mon humble expérience, et non au nom de tous les enseignants, notamment de collège, je peux cependant attester n’avoir jamais rencontré de difficulté à enseigner la Shoah, et encore moins de professeurs d’Histoire qui auraient accepté d’en rabattre sur leurs ambitions pédagogiques et scientifiques face à ce type de situation.

Extrait de blogs.mediapart.fr du 23.02.18 : Oui nous enseignons la shoah normalement, non nos élèves ne sont pas antisémites.

Répondre à cet article