> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > ACTEUR > ENSEIGNANT : métier, statut > Enseignant en ZEP : métier, statut > CAPE. Des professeurs des écoles du Mans en éducation prioritaire veulent (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

CAPE. Des professeurs des écoles du Mans en éducation prioritaire veulent contacter des collègues sur le devenir des "écoles orphelines" et de la clause de sauvegarde (correspondance)

8 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Deux messages envoyés à l’OZP

- "Je suis enseignante dans une école dite "orpheline". Nous avons bénéficié pendant 3 ans de la CAPE (convention académique de priorité éducative) appelée aussi "clause de sauvegarde" . Savez-vous si celle-ci va être renouvelée pour toutes les écoles ? Pour aucune ?" (19.02.18)

- "Je reviens vers vous car nous allons essayer de prendre contact avec d’autres écoles dites "orphelines" pour que l’on puisse éventuellement avoir une réflexion commune autour de la révision de la carte de l’Education Prioritaire, afin que les écoles qui font partie des quartiers prioritaires de la politique de la ville soient prises en compte même si elles ne sont pas rattachées à un collège REP ou REP+." (07.03.18)

Emeline BERTRAND, pour les enseignants de l’école Camille Claudel au Mans.

emeline37.bertrand@laposte.net

Répondre à cet article