> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Action autre ou interdisciplinaire) > Le padlet et la tablette au service de la musique et de l’interdisciplinarité au

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le padlet et la tablette au service de la musique et de l’interdisciplinarité au collège REP Ducos du Hauron d’Agen

9 février Version imprimable de cet article Version imprimable

Usages numériques en musique et interdisciplinarité à l’aide de tablettes

C’est là le titre de l’atelier présenté à l’Atelier CANOPE 47, au cours de la deuxième édition du « Printemps du numérique en Lot et Garonne », par Guillaume Vallet, professeur d’éducation musicale au collège [REP] Ducos du Hauron à Agen.
Les outils et techniques proposés sont évidemment transposables à toute autre discipline et ce n’est pas là la moindre des qualités de la présentation qui en est faite.

Il faut savoir que, dans ce collège, choisi pour une expérimentation de l’usage du numérique, tous les élèves disposent d’un i-pad.

Comme il l’aurait fait dans sa classe, avant de démarrer une séquence, Guillaume Vallet procède à une évaluation des attentes des participants en utilisant pour cela l’application « Plickers » qui constitue un outil d’évaluation diagnostique et formative.

Le principe en est simple : la plate forme gratuite en ligne permet de rentrer tous les élèves d’une même classe et d’affecter à chacun un QR-code personnel reproduit sur une carte sur laquelle les quatre orientations possibles sont repérées par A, B, C et D.

Cela permet de poser des questions à choix multiples avec au plus quatre possibilités de réponses repérées par A, B, C et D. Chaque élève choisit sa réponse et lève sa carte spécifique avec l’orientation montrant en haut la lettre correspondant à son choix. L’enseignant flashe alors toutes les cartes avec un i-pad ou un smartphone et les réponses sont collectées par le logiciel et comptabilisées immédiatement.

Cela donne à l’évidence une photographie instantanée des connaissances du public.

Pour faciliter l’accès à son cours et aux ressources qui l’accompagnent Guillome Vallet utilise un « Padlet ». La plate forme « Padlet » permet un stockage des ressources (texte, images, vidéo, son) sur une page unique organisée en colonne (avec un déroulement par colonne) et la création d’un QR-code dédié au padlet( sous la commande « partager son cours ») et reproductible sur tout document. En flashant le QR-code, l’élève a alors immédiatement accès à la ressource stockée.

Là encore et comme pour ses élèves, Guillome Vallet a fait un « padlet » à destination des participants à l’atelier pour leur permettre de retrouver la trame des activités décrites.

Les divers « padlet » peuvent être organisés sur la plate forme « Pearltrees » ou plus simplement sur un site web dédié et créé par exemple avec « WIX ».
L’avantage de ce dispositif est dans la production de supports nouveaux et mieux à même d’impliquer les élèves dans leurs apprentissages.

Exemples de supports montrés : un jeu de cartes intitulé « Musique à la carte » et destiné à une appropriation du vocabulaire musical, puis un document conçu à l’aide de « Mirage Make », logiciel créé par un enseignant en terme de développement éducatif.

Quant à l’implication et la motivation, bien sûr il y a du numérique dans ce qui est proposé mais il y a surtout la volonté de mettre les élèves en situation de création.

Par exemple, de ses élèves d’une classe de quatrième, Guillaume Vallet fait des critiques d’opéra. Pour cela il leur fait visionner par groupe une version de l’air « la reine de la nuit » extrait de La flûte enchantée de Mozart disponible sur Youtube, version différente pour chaque groupe. Chaque groupe comprend « un critique d’opéra, un journaliste et un metteur en scène » en plus d’un technicien chargé de faire sur tablette l’enregistrement des commentaires…Il va sans dire que l’argumentation des critiques en herbe a été préparée en amont et sera présentée au reste de la classe.

Si cela ne suffisait pas, les élèves sont amenés à enregistrer pour la web radio du collège en s’appuyant sur l’atelier « art du son »…

Cela donne tout simplement envie d’aller voir Guillaume Vallet dans sa classe pour percevoir dans la vraie vie les apports de ces usages et les résultats de l’énorme investissement qu’ils constituent…à suivre donc.

En attendant, à l’adresse vous trouverez plus ample information sur les exemples évoqués dans cet article.
@guillomevallet

Extrait de educavox.fr du 06.02.18 : Usages numériques en musique et interdisciplinarité à l’aide de tablettes

Répondre à cet article