> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > B* Ateliers philo pour améliorer le climat scolaire au collège REP Jacques (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Ateliers philo pour améliorer le climat scolaire au collège REP Jacques Prévert de Gaillard (Haute-Savoie)

9 février Version imprimable de cet article Version imprimable

Ateliers philo

Collège [REP] Jacques Prévert
22 RUE DE L’ INDUSTRIE , 74240 GAILLARD
Site
Auteur : Alexandra Huynh
Mél : alexandra.huynh@ac-grenoble.fr

Comment apaiser un climat scolaire de plus en plus tendu en favorisant l’écoute et le dialogue entre les élèves et entre élèves et membres de la communauté éducative ? Comment éviter le « formatage » des élèves qui ont besoin de savoir à la moindre de leur production si « c’est juste ou faux » ? La discussion philosophique peut-elle amener les élèves à s’interroger en profondeur, dès la sixième, et à les libérer du carcan de pensée d’élèves qu’ils s’imposent ou se croient imposé ?

Plus-value de l’action
Sans objet pour l’instant

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Classes de sixième

A l’origine
• climat scolaire tendu (violences physiques et verbales, incivilités, etc..). Le collège se caractérise par une grande mixité culturelle (une quarantaine de nationalités recensées ), sociale et économique. Cette forte hétérogénéité des publics accueillis génère de grandes difficultés de communication entre les élèves, qui recourent très rapidement à la violence.
• conformité de surface des élèves dans la construction réflexive de leurs apprentissages

Objectifs poursuivis
• favoriser le dialogue, l’écoute, le respect de la parole et de la pensée d’autrui et donc améliorer le climat scolaire sur du long terme
• mettre les élèves en posture réflexive face à leurs apprentissages, donner du sens aux apprentissages
• apprendre aux élèves à réfléchir par eux-mêmes, à construire leur réflexion

Description
Suite à l’expérimentation menée avec une classe au cours de l’année scolaire 2016-2017 et les effets positifs constatés, l’équipe envisage d’étendre le dispositif plus largement sur d’autres classes. Il s’agit de créer une communauté de recherche entre les élèves et l’animateur de l’atelier. Les grands thèmes de la philosophie seront abordés (éthique, esthétique, logique…). Les questions seront proposées par les élèves en les amenant à les formuler pour qu’elles deviennent des questions philosophiques.

Modalité de mise en œuvre
Pour l’année scolaire 2017-2018, plusieurs classes de sixième seront engagées, sur le temps des heures d’études dirigées mises à l’emploi du temps des élèves.

Trois ressources ou points d’appui
• formation académique à Pont-de-Beauvoisin en janvier 2017
• échange avec les collègues du collège [REP] Vercors
• données bibliographiques

Difficultés rencontrées
• absence de temps de concertation alloué
• temps de suivi des ateliers
• formation de l’équipe pédagogique

Moyens mobilisés
• 18h dans l’année sur les heures d’études dirigées des sixième
• 5 membres de la communauté éducative (enseignants et AED) comme animateurs des ateliers

Partenariat et contenu du partenariat
Partenariat potentiel avec l’Ecole Internationale de Genève qui pratique déjà les discussions à visées philosophiques selon la méthode Lipmann et qui a mis en place un dispositif de formation pour les enseignants.

Liens éventuels avec la Recherche
Le docteur en philosophie québécois Michel Sasseville vient animer une discussion philosophique avec les élèves le 24 mai, en présence des enseignants de l’établissement. a l’issue de cet atelier avec les élèves Michel Sasseville présentera aux enseignants la démarche Lipmann. Cette présentation sera suivie d’un échange avec la salle.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation :
• à l’aide des vidéos des séances et des entretiens d’explicitation des élèves (mise en place d’un collectif de réflexion comme dans le dispositif Apprenance déjà en place dans l’établissement)
• à l’aide d’une grille de positionnement "climat scolaire", déjà utilisée dans le cadre du contrat d’objectif de l’établissement

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Sans objet pour l’instant
- Sur les pratiques des enseignants : Sans objet pour l’instant
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Sans objet pour l’instant
- Sur l’école / l’établissement : Sans objet pour l’instant
- Plus généralement, sur l’environnement Sans objet pour l’instan

Extrait du site Expérithèque : Ateliers philo

Répondre à cet article