> 5 - Education prioritaire > POSITIONS > Positions syndicales (ZEP) > Le SNUipp demande des pré-recrutements pour faire face au manque (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le SNUipp demande des pré-recrutements pour faire face au manque d’enseignants dans le primaire et notamment pour que soit assurée la mise en oeuvre du dédoublement des classes de CP et CE1

13 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Francette Popineau : Le pré recrutement contre le manque de professeurs

"On pose la question de l’attractivité du métier enseignant". Comment faire face à la crise du recrutement dans l’enseignement primaire ? Si le Snuipp Fsu soulève la question le 11 octobre c’est que la rentrée a vu un taux record de postes non pourvus et un recours massif aux contractuels dans le premier degré. Une situation que Francette Popineau, co-secrétaire générale du Snuipp, souhaite voir redressée. Pour cela le syndicat appelle à des prérecrutements massifs et au déplacement du concours en L3.

[...] Revenons en France. L’enjeu immédiat pour le ministre français c’est son programme de dédoublements de CP et Ce1 en éducation prioritaire. JM Blanquer a encore besoin de 9500 postes pour tenir la promesse d’E Macron. Pense-t-il cela possible ? En tous cas, la loi de finances ne fixe plus de date limite pour l’application de cette réforme dont l’avenir s’obscurcit. Le nombre de stagiaires et de postes aux concours est revu à la baisse dans le premier degré dès 2018. Le ministre aurait-il fait sien la crise du recrutement ?

Extrait de cafepedagogique.net du12.10.17 : Francette Popineau : Le pré recrutement contre le manque de professeurs

Répondre à cet article