> 5 - Education prioritaire > TYPE DE DOCUMENT > ETUDES (2 SR) > Etudes diverses > En quête des classes populaires., un essai politique, ed. La Dispute, 2017 (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

En quête des classes populaires., un essai politique, ed. La Dispute, 2017 (traite notamment de l’effet d’une scolarité plus longue sur les luttes sociales)

28 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

S. Béroud, P. Bouffartigue, H. Eklert et D. Merklen, En quête des classes populaires, un essai politique, la dispute

Avec ce travail rigoureux, précis et relativement bref (216 pages), Sophie Béroud, Paul Bouffartigues, Henri Eckert et Denis Merklen réalisent une démonstration en acte de la possibilité de réarticuler les questions épistémologiques, politiques et poétiques. D’une manière ultime l’enjeu de ces pages est cependant politique. Il s’agit de savoir s’il faut, dans un contexte de fragmentation des classes populaires précarisées, faire le deuil d’une lutte des classes telle qu’elle avait été formalisée par la tradition marxiste. La réponse est très élaborée et aboutit à un « non » en forme de pari utopique sur l’inventivité.

[...] En tant que telles ces nouvelles affiliations témoignent d’une capacité à ne pas subir seulement la domination symbolique, mais à tirer les bénéfices, même parcimonieux, d’une scolarité de service public plus longue et donnant ainsi accès à un mode spécifique et neuf de créativité par l’usage de la langue. N’est-ce pas avoir conscience de ce gain que de réclamer que l’éducation, comme bien de l’État social, soit à la hauteur de la promesse d’égalité entre tous les citoyens qu’elle annonce ?

Extrait de laviedesidees.fr : Classes populaires

Répondre à cet article