> 6 - Pédagogie / Formation > Actions interdegrés > B* 2016-2020. Une sixième "à profil", centrée toute l’année sur l’adaptation au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* 2016-2020. Une sixième "à profil", centrée toute l’année sur l’adaptation au secondaire des élèves en grande difficulté, au collège REP Prévert de Gaillard (Haute-Savoie)

11 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

2016-2020 Une sixième à profil
(expérimentation art.34)

Collège [REP] Jacques Prévert
22 RUE DE L’ INDUSTRIE , 74240 GAILLARD
Site
Auteur : JEANNET Sylvie
Mél : ce.0741097R@ac-grenoble.fr

Une classe de sixième dans la continuité pédagogique de la liaison école -collège avec un aménagement du temps scolaire et des enseignements adaptés reposant sur l’interdisciplinarité.

Plus-value de l’action
Une demande des familles les années suivantes pour que leur enfant intègre la classe.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Elèves de 6ème, repérés en CM2 (lors de la commission d’harmonisation PPRE-Passerelle). Le document utilisé pour le repérage et l’inscription est celui proposé par l’IEN de circonscription, pour les PPRE passerelle. Ce document commun à toutes les écoles permet d’effectuer un repérage sur des indicateurs communs et garantit ainsi une cohérence sur la continuité pédagogique à proposer à l’élève en difficulté.

A l’origine
Chaque année, nous accueillons des élèves en très grande difficulté qui ne relèvent ni de SEGPA, ni d’ULIS, mais dont l’intégration en classe ordinaire est difficile. Ces élèves ont bénéficié au préalable ou non de dispositifs de remédiation (Aide personnalisée, travail différencié, ...), le métier d’élève est souvent non acquis (travail personnel non fait, problème d’attitude en classe,…) ; les difficultés croissent car l’élève n’a plus un professeur mais plusieurs et doit satisfaire aux exigences de tous. Malgré le doublement des heures de PPRE en français, le travail par groupe de compétences en mathématiques, la mise en place d’une aide méthodologique, le travail en collaboration avec l’équipe médico-sociale et la COP, ces élèves ne tirent pas profit de la 6ème et sont trop souvent amenés à redoubler. D’autre part, nous constatons non seulement qu’une majorité des redoublements est peu profitable mais encore qu’un fossé important subsiste entre la 6ème et la 5ème.

Objectifs poursuivis
L’objectif principal est de permettre à ces élèves fragiles une meilleure adaptation au collège. Travail par compétences pour faire acquérir le palier 2 aux élèves. Pédagogie cohérente axée sur l’acquisition des méthodes nécessaires pour suivre une scolarité au collège et permettre d’accéder au palier 3. Au 1er trimestre les élèves ne seront pas notés mais évalués dans chaque discipline par rapport à des objectifs personnalisés et des compétences du palier 2 (ou 3). Travail autour de 3 projets porteurs dans l’année. La classe sera associée pour chacun d’entre eux, à une autre classe : - “Les sixièmes font leur cirque !“, avec une autre classe de 6ème (porteurs du projet : professeurs d’EPS et de Français) - “Dépassement de soi “, avec le Parrain, en association avec une classe de CM2 et des élèves de 3ème (porteur du projet : professeur de Technologie) - Développement durable (porteur du projet : professeurs de SVT)

Description
Première Période : De la rentrée de septembre aux vacances de Toussaint : Chaque élève aura un enseignant référent pour assurer le suivi et les relations avec la famille. Mise en place d’une sortie de cohésion début septembre pour fédérer la classe et partir sur une dynamique positive. Mise en place d’un emploi du temps spécifique Focalisation sur l’accueil et la méthodologie : présence des parents, aide à la gestion du cartable, apprentissage de l’usage du carnet de correspondance, mise en place du lien et rôle du professeur référent, … Intervention d’un professeur des écoles en co-animation le mercredi matin (l’idée proposée par Mme Bistos est qu’idéalement le professeur de Cm2 effectue ses heures d’aide personnalisée au collège durant cette période).
Seconde période : De la rentrée de Toussaint aux vacances de Pâques Maintien des heures d’accompagnement méthodologique et scolaire Emploi du temps construit autour de maximum 2 projets interdisciplinaires, à priori cirque et développement durable, avec la mise en œuvre d’ateliers et de modules en conservant le principe de co-animation mais entre enseignants de la classe ou partenaires extérieurs (exemple joint).
Troisième période : Dès la rentrée de Pâques, passage à un emploi du temps classique d’une classe ordinaire de 6ème mais en conservant les heures d’accompagnement méthodologique et scolaire à l’emploi du temps depuis septembre assuré en partie par l’AED ou le professeur référent. Maintien d’un projet pour permettre aux élèves de participer notamment aux actions de liaisons CM2/6ème dont le défi lecture. Cette dernière période, nous permettra de vérifier que l’élève est prêt à intégrer un cursus scolaire ordinaire à la rentrée suivante, si possible en 5ème.

Accompagnement des Parents : - Association 1er degré et collège pour l’entretien avec la famille lors de la signature du PPRE Passerelle et de la présentation du dispositif. - Accueil des parents dès le jour de rentrée : prise en charge la matinée dans la classe avec les élèves (explication de l’emploi du temps, rôle du professeur référent, etc…) - Des heures seraient dévolues à l’accompagnement des parents, en s’inspirant de la Malette des parents mais surtout en travaillant avec le pôle médico-social sur la parentalité. - Des ateliers parents-enfants se déroulant l’après-midi sur la thématique des devoirs sont à l’étude avec le centre social « le 7 » de Gaillard.

Modalité de mise en œuvre
Les enseignements seraient assurés par une équipe pédagogique volontaire constituée au collège et disponible pour la signature des PPRE Passerelle fin Juin 2012. Un AED spécifique serait en charge de cette classe pour l ‘accompagnement éducatif. Une heure de coordination est prévue entre chaque période de vacances scolaires (au moins) à laquelle sont présents : les professeurs, un personnel de direction, l’assistante sociale, l’infirmière et le médecin scolaire, mais aussi l’AED en charge de l’accompagnement éducatif. Son fonctionnement s’inspire des conseils de cycle en primaire. Possibilité d’entrée et/ou sortie du dispositif dans l’année scolaire si le conseil de coordination valide la proposition. Participation des élèves au conseil de classe pour une meilleure acceptation et compréhension des conseils et remarques des enseignants. Un calendrier scolaire segmenté en 3 temps pédagogiques

Trois ressources ou points d’appui
Co-animation, le travail en équipe. Lector/Lectrix de Goigoux et Cube Effectif réduit Equipes motivées et fixes Parents satisfaits Accent sur la méthodologie et l’organisation Cohésion de la classe Climat serein pour les élèves et meilleure confiance en soi Evaluation par compétences rassurante pour les élèves Acquisition du « métier » de l’élève Liberté des enseignants sur les programmes Sortie d’intégration

Difficultés rencontrées
La difficulté de mettre en place une réelle concertation régulière. Le suivi particulier de cette classe, très lourd pour le professeur principal. La gestion de cette classe avec d’autres classes de 6ème en groupes de compétences. Suivi dans les classes supérieures Perte des dispositifs (oxygène, tremplin)

Moyens mobilisés
Tous les enseignants de la classe, sous la coordination du professeur principal et de la coordinatrice RRS. Effectif de la classe limité à 18 élèves (moyens pris sur la DHG) Heures d’accompagnement éducatif supplémentaire par rapport aux autres sixièmes de l’établissement (HSE)

Partenariat et contenu du partenariat
Association la p’tite toile – Le parrain du RRS (Sébastien Lacroix, double champion du monde de combiné nordique)

Evaluation
Évaluation des compétences du socle palier 2 et 3 ; renouvellement d’expérimentation

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Evaluation interne et évaluation externe dans le cadre du contrat d’objectifs

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Palier 2 en cours de validation (fin premier trimestre). Bonne adaptation au collège. Tous les élèves ont progressé, manifestent beaucoup de bonne volonté et le désir de progresser. Le travail par compétences, sans notes, est rassurant pour les élèves et permet de se concentrer sur les compétences. Les élèves adhérent pleinement au dispositif et leurs apprentissages font sens. Les élèves, qui n’étaient pas dans la posture d’élèves en début d’année, ont réussi à intégrer le fonctionnement du collège et ses attentes.
- Sur les pratiques des enseignants : Possibilité de tester de nouvelles choses sans aucun a priori ni de la part des collègues ni des élèves qui sont très ouverts. Les expériences pédagogiques concluantes sont parfois réemployées auprès d’autres élèves de classes supérieures. La transversalité du projet enrichit le travail d’équipe. - progression aménagée - objectifs différenciés - évaluation aménagée
- Sur le leadership et les relations professionnelles : diffusion de l’évaluation par compétences - diffusion du code couleur des compétences
- Sur l’école / l’établissement : Le reste de l’établissement perçoit cette classe comme une classe ordinaire. - diffusion des compétences communes à l’ensemble de l’établissement
- Plus généralement, sur l’environnement : Collaboration étroite entre les enseignants du 1er et du 2nd degrés pour le repérage des élèves, puis pour la mise en place des PPRE-Passerelles en co-animation (la plupart des élèves de cette classe sont en PPRE-Passerelle) La meilleure prise en charge de la difficulté scolaire de ces élèves permet d’éviter un décrochage total et des comportements inhérents à l’échec scolaire De fait, la prise en compte de la difficulté, la mise en place de projets porteurs de sens pour les apprentissages favorisent l’image du collège localement, image dégradée de l’école qui a été constatée lors du diagnostic du contrat de RRS. Les parents des élèves concernés constatent une prise en compte et un suivi personnalisé de la difficulté de leur enfant et les échanges fructueux permettent de les rendre acteurs actifs de leur scolarité.

Extrait du site Expérithèque : 2016-2020 Une sixième à profil

Répondre à cet article