> 6 - Pédagogie / Formation > Actions AU COLLEGE > Education artistique (Collège) > E-residence d’artiste (classe culturelle numérique) : un outil pour les EPI. (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

E-residence d’artiste (classe culturelle numérique) : un outil pour les EPI. Exemple avec la plateforme nationale LUC dans des collèges prioritaires de Valence et de Montélimar

1er septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

E-residence d’artiste (classe culturelle numérique) - Un exemple avec la scène nationale du LUX dans l’académie Grenoble

Expérimentation proposée depuis septembre 2015 par LUX avec le Conseil départemental de la Drôme, la Drac Auvergne Rhône Alpes, le Rectorat de Grenoble (Délégation à l’action culturelle DAAC et Délégation au numérique DAN), web-éducation, la classe culturelle numérique est une résidence d’artiste en ligne.
C’est un projet transdisciplinaire et collaboratif à la croisée des arts et de l’écriture, faisant appel à de nombreuses compétences au-delà de l’éducation à l’image, elle permet de découvrir un usage pédagogique de l’outil numérique. C’est un outil idéal au service de l’enseignement interdisciplinaire des EPI.
À partir d’un parcours scénarisé, l’artiste emmène respectivement les élèves et leurs enseignants vers une production. Tout au long de l’année, les élèves, les enseignants des différents établissements et les artistes peuvent échanger sur la plateforme en ligne, véritable réseau social, et vivre ainsi une aventure collective sans contraintes d’éloignement géographique. L’enjeu consiste à développer les usages pédagogiques et culturels du numérique au service de l’interdisciplinarité. Cette interface permet aussi à LUX d’irriguer des territoires éloignés et prioritaires.

LUX a développé une plateforme spécifique très visuelle qui permet d’organiser les échanges et la diffusion des travaux engagés par les différentes classes impliquées dans ces projets.

Deux exemples  :

« La conquête de l’ailleurs », un atelier photographique avec Marine Lanier : née à Valence en 1981, elle vit et travaille à Crest et Lyon. Elle propose un atelier sur le thème des bords du monde, une conquête de l’ailleurs. La classe culturelle propose un voyage imaginaire et réel. Elle invite les élèves à devenir les explorateurs d’une terre nouvelle, un lieu qui se situe à la croisée du vaste monde et de leur sphère intime. Ils ont composé leur traversée, en figurant frontières, peuples, objets cachés, civilisations, contrées rêvées, coutumes, récits. Ils auront recours à l’image d’archives, aux cartes, au dessin, au texte, au son, à leur production photographique personnelle. Par le montage, ils ont assemblé des objets hétérogènes pour créer des constellations, comme les fragments du monde et de l’histoire des hommes qui hante nos mémoires.

◦ Collège [REP] Jean Zay Valence
◦ Collège [REP] Paul Valéry Valence : Les langues incompréhensibles
◦ Collège [REP+] Gustave Jaume Pierrelatte : Imaginer l’ailleurs

Voir le parcours

Créer un livre augmenté avec Franck Prévot, écrivain. La classe culturelle avec Franck Prévot propose aux élèves de créer un livre augmenté, enrichi d’images et d’hypertextes, une sorte de « planche encyclopédique numérique », en écho à la saison de LUX et à certains des artistes qui y sont programmés. Cette production s’inspire de la démarche qu’il a développée dans Lumières, l’Encyclopédie revisitée, ouvrage qui sera donnée à chaque classe participante.

Voir le parcours

Extrait de eduscol.education.fr/arts-plastiques du 30.07.17 : E-residence d’artiste (classe culturelle numérique) - Un exemple avec la scène nationale du LUX

Répondre à cet article