> 6 - Pédagogie / Formation > Actions A L’ECOLE ELEM. > Numérique, communication, presse (Ecole) > B* Les tablettes numériques au service des apprentissages à l’école REP+ (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Les tablettes numériques au service des apprentissages à l’école REP+ Pomme-Cannelle (Martinique)

23 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Les tablettes numériques au service des apprentissages à l’école Pomme-Cannelle

En 2014, la circonscription de Fort-de-France 1 a confié à notre école 8 tablettes et 8 casques afin de participer à une expérimentation liée au numérique. Ce choix a été motivé par les caractéristiques suivantes de notre établissement scolaire :

Ecole primaire REP+ permettant de tester sur tous les niveaux de classe ;
Mise en œuvre du dispositif académique de lutte contre l’illettrisme intitulé Programme PARLER sur la classe de Grande Section (possibilité d’utiliser une application spécifique créée par le pôle Maternelle de l’académie) ;
Axe 2, « Faire entrer l’école dans l’ère du numérique », de notre projet d’école.

Parallèlement l’école a proposé un espace de communication numérique avec la famille.

Comment s’organise-t-on dans l’école ?

- Les ressources :

La circonscription avait déjà choisi et téléchargé quelques applications dans divers domaines (maths, français, graphisme, en langue vivante etc..). L’équipe enseignante de l’école a enrichi ce premier choix avec des applications qu’ils ont jugées intéressantes et proposées en conseil des maîtres. Le téléchargement, sécurisé par un mot de passe, est effectué par la directrice.

La circonscription a pu attribuer, grâce à une carte prépayée iTunes, un crédit d’achats ce qui augmente considérablement pour l’école le panel et le choix des ressources disponibles.

- Le rangement :

Les tablettes tiennent dans un cartable, rangées dans une salle protégée. C’est le maître supplémentaire qui veille à ce qu’elles soient chargées régulièrement.

A l’interclasse, les iPads sont systématiquement rangés en lieu sûr. Un planning d’occupation hebdomadaire a été élaboré en fonction des besoins et des demandes des enseignants.

- L’organisation pédagogique :

L’utilisation des tablettes par les élèves nécessite la mise en place de règles strictes et d’une discipline rigoureuse : on pose l’iPad sur sa housse, on ne se déplace jamais avec, on ne tape pas sur l’écran, etc. Les élèves, très désireux d’utiliser la tablette, sont respectueux et précautionneux.

L’organisation pédagogique à proprement parler prend différentes formes : petits groupes en autonomie dans la classe, ou dans un autre espace avec le maître supplémentaire REP+. C’est donc toujours en ateliers.

Quelles sont les perspectives à court terme ? :

Les nouvelles tablettes offertes par la municipalité de Fort-de-France vont permettre d’élargir au plus grand nombre l’utilisation de cet outil.

De plus, le déploiement du Wi-Fi par CPL (Courant Porteur en Ligne) rendra possible l’accès à des ressources en ligne comme Calcul@tice, Les Fontamentaux, etc…

Aussi, l’utilisation d’applications de communication synchrone (comme Skype) deviendra également possible et donnera ainsi une nouvelle dimension au projet de correspondance scolaire avec une classe de CE2 à Créteil.

Par ailleurs, la circonscription est en train de mettre en place un maillage de personnes ressources dans chaque école. Le REEEN (Référent Elève/Enseignant/Ecole au Numérique), ici, en la personne de notre maître supplémentaire, aura la mission de promouvoir par l’exemple et l’aide apportée à ses collègues, l’utilisation pédagogique des tablettes. Dans le cadre d’accompagnement éducatif, il animera pour les élèves quelques ateliers sur et par le numérique. Il recevra aussi des formations spécifiques et des rencontres ciblées autour de l’utilisation en classe des tablettes. Cela permettra une mutualisation des pratiques et ainsi tous nos élèves bénéficieront de cet outil devenu incontournable.

Quelles sont déjà les retombées de ce projet numérique ? :

Pour les élèves, on parle surtout de motivation, de diversité des supports, d’autonomie qui amènent à de véritables progrès notamment en calcul mental.

Pour les enseignants, l’outil numérique, avec ses possibilités techniques et ses facilités ergonomiques, engendre la production de nouveaux projets (création d’un imagier multimédia, rédaction de mails aux correspondants, etc). Il autorise également la différenciation pédagogique.

Pour les parents…laissons la parole à Madame Patricia ROSELMAC, membre du comité de parents :

« Nous sommes dans l’ère du numérique et il est important pour nous que nos enfants utilisent cet outil moderne. C’est bien qu’ils soient initiés à l’école pour qu’ils sachent faire la part des choses et en avoir une utilisation responsable. En plus, nous avons vu des retombées positives au niveau des résultats. Nous sommes très heureux d’être une école pilote dans ce domaine. »

Extrait de eduscol.fr du 16.11.16 : Les tablettes numériques au service des apprentissages

Répondre à cet article