> 5 - Education prioritaire > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, rythmes, santé, internat...) > DECROCHAGE (12 SR) > Textes officiels (Décrochage) > Décrochage scolaire : Mobilisation du droit au retour en formation et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Décrochage scolaire : Mobilisation du droit au retour en formation et maintien en formation (BO du 13 avril 2017)

14 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Lutte contre le décrochage scolaire
Instruction concernant la mobilisation du droit au retour en formation et le maintien en formation au service de la lutte contre le décrochage scolaire
NOR : MENE1710739C
circulaire n° 2017-066 du 12-4-2017
MENESR - DGESCO - DRDIE

Depuis sa mise en œuvre en 2014, le plan de lutte contre le décrochage scolaire, qui s’appuie sur une coopération et une coordination renforcées, au service de la prévention et de la prise en charge des jeunes, a permis de réduire le nombre de jeunes sortant sans diplôme du système scolaire. A la rentrée 2016, on estime à 98 000 le nombre de jeunes sortants dans l’année ; dans le même temps, la proportion de jeunes de 18 à 24 ans ayant quitté le système scolaire sans diplôme a été réduite à 9,3 %, soit une part significativement inférieure à la moyenne européenne qui s’établit à 11 %. En 2015-2016, 26 186 jeunes sont revenus en formation.

Dans le prolongement de ces résultats, j’ai fixé comme ambition commune au système éducatif de réduire le nombre de sortants du système scolaire à 80 000 jeunes pour la rentrée 2017 et chacun d’entre vous a été sollicité pour mobiliser, à cette fin, les dispositifs et leviers du plan « Vaincre le décrochage scolaire ».

En particulier, sur l’ensemble du territoire, la réduction du décrochage scolaire suite à un échec à l’examen doit être amplifiée puisque, malgré les progrès réalisés entre 2015 et 2016, ce sont encore 21 % des ajournés pour la première fois à l’examen des baccalauréats général et technologique qui ne se réinscrivent pas l’année suivante. Dans les lycées professionnels, cette part s’élève à 66 %. Ces jeunes non réinscrits, mais cependant très proches de la qualification, constituent un quart de la population des jeunes sortis prématurément du système scolaire.

Dans ce contexte, la présente instruction vous rappelle les mesures en faveur du droit au retour et au maintien en formation pour lesquelles vous définirez une stratégie académique, adaptée aux spécificités du territoire. [...]

[...]

4. Ressources

Des outils sont mis à disposition des académies pour accompagner les établissements dans la prise en charge de ces nouveaux publics :

- Guide pratique du chef d’établissement pour l’accueil des élèves doublants de terminale et bénéficiaires de la conservation des notes

- Guide à destination des personnels d’encadrement « Droit au maintien et au retour en formation initiale »

Ces ressources seront complétées d’ici la fin de l’année scolaire par :

- un guide destiné aux personnels enseignants et de vie scolaire, dont la publication est prévue pour juin 2017 ;

- un outil d’évaluation académique, qui prend appui sur la démarche d’amélioration continue proposée par Qualéduc, est en phase d’achèvement et permettra aux académies de procéder à une auto-évaluation sur le dispositif mis en place ;

- un outil numérique d’aide à la décision permettant d’identifier les notes qu’un élève peut conserver.

Je compte sur votre implication personnelle pour la bonne mise en œuvre de ces orientations.

Extrait de education.gouv.fr du 13.04.17 : Lutte contre le décrochage scolaire

Répondre à cet article