> EDUCATION PRIORITAIRE (250 SR) > POSITIONS (5 SR) > Positions syndicales (ZEP) > Présidentielle. Le Snes inquiet devant l’autonomie des établissements iche (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Présidentielle. Le Snes inquiet devant l’autonomie des établissements iche "Une école plus que jamais prioritaire". Le Snes dubitatif sur l’autonomie des établissements

16 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

SNUipp

Les propositions du SNUIpp-FSU
Une vraie ambition pour l’école publique

Porter haut et fort la voix des enseignantes et enseignants des écoles, c’est l’ambition du SNUipp-FSU qui développe son projet pour une école qui fasse réussir tous les élèves.

Dans cette période pré-électorale, le SNUipp-FSU entend bien prendre toute sa part dans le débat public et y porter une véritable ambition pour l’école. Avec un livre blanc organisé autour de 21 thématiques, il présente son projet pour relever le défi majeur posé encore et toujours à notre école : faire réussir tous les élèves.

Le syndicat ne manque pas de propositions qui pour être ambitieuses n’en sont pas moins réalisables : redonner toute son importance à la formation initiale, développer la formation continue, améliorer les conditions d’enseignement pour les élèves et les enseignants.

 

Les fiches, page à page
http://www.calameo.com/read/005110259f31a78d2625f

Une école primaire sous investie
Des classes trop chargées
La maternelle : une grande école pour la réussite de tous les élèves
Une éducation plus que jamais prioritaire (fiche 4)
L’école rurale : une richesse à préserver
Argent de l’école : conquérir l’égalité
Numérique à l’école : équiper, former, accompagner

Enseigner : un métier qui s’apprend
Travailler autrement : favoriser le travail collectif pour permettre à tous les élèves de réussir
École-famille : un lien à consolider
Mieux promouvoir l’égalité filles-garçons
L’éducation pour tous : un droit à faire respecter

École inclusive : scolariser tous les élèves mais aussi les faire réussir
Des RASED à reconstruire
Élèves en situation de handicap : permettre une scolarisation réussie
SEGPA-EREA : indispensables aux élèves les plus fragiles

Pour une véritable reconnaissance salariale
Du temps pour mieux travailler

Direction et fonctionnement de l’école : des évolutions nécessaires
De nouveaux métiers indispensables à l’école
PEDT : mieux articuler école et péri-scolaire

Extrait de snuipp.fr du 16.03.17 : Une vraie ambition pour l’école

 

Le commentaire du Café pédagogique sur le "livre blanc"

 

SNES

"Déboussolés, désabusés. On est en proie au doute". A quelques semaines de l’élection présidentielle, le Snes marque sa distance avec le quinquennat Hollande. Tout en reconnaissant que la présidentielle de 2017 se présente avec des enjeux autrement plus graves qu’en 2012, le premier syndicat du secondaire marque le pas. Il n’a toujours pas digéré la réforme du collège et les divisions qu’elle a entrainé. Séquence morose...

[...] Inquiétudes devant l’autonomie des établissements
Cela ne l’empêche pas d’interroger les candidats. La question des relations entre enseignants et chef d’établissement revient plusieurs fois. Le Snes dénonce des "équipes pédagogiques qui n’ont jamais été autant caporalisées". Il demande "la réorganisation de la répartition des compétences entre le chef d’établissement , le conseil d ’administration et les équipes pédagogiques afin d’établir des équilibres qui ne transforment pas les professionnels en simples exécutants". Le Snes souhaiterait par exemple que la lettre de mission du chef d’établissement soit publique.

La question de l’autonomie des établissements, brandie par plusieurs candidats, inquiète le Snes. "On aimerait être entendus dans l’idée que le cadre national n’est pas archaïque et qu’il est bon pour faire évoluer la pédagogie", explique B Teste.

Extrait de cafepedagogique.net du 14.03.17 : Election : Le Snes sur la défensive

Répondre à cet article