> EDUCATION PRIORITAIRE > PEDAGOGIE EN ZEP > Actions interdegrés (tous niveaux) > B* Créer avec les parents et le centre social une communauté éducative (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Créer avec les parents et le centre social une communauté éducative bienveillante du cycle 1 au cycle 3, école REP Herriot d’Agen (Journée Innovation 2017)

17 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Classes passerelles

Ecole primaire [REP] Edouard Herriot
2 rue BIZET , 47000 AGEN
Site
Auteur : Rivière
Mél :rrs@ducosweb.net

Ce projet a pour but de créer et faire vivre un lieu d’échange avec les parents afin de travailler sur l’exercice favoriser la fonction parentale et permettre un lien essentiel pour la réussite scolaire entre l’école et la famille. L’objectif étant de créer une communauté éducative bienveillante du cycle 1 au cycle 3. Ceci sous forme d’actions et de rencontres hebdomadaires sur et hors temps scolaire en partenariat constant avec le centre social de quartier.

Plus-value de l’action
Une journée "portes ouvertes", une vidéo

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
De la Toute petite section au CM2. Ecoles maternelles [REP] Rodrigues et Herriot , effectif : 120. Ecole élémentaire [REP] Herriot, effectif : 144

A l’origine
- Nous avons constaté que pour une majorité des élèves : deux temps distincts se succèdent sans lien entre eux : la maison, le quartier, la société et l’école. L’école étant pour eux une entité à part dans laquelle on a des droits et des devoirs mais sans lien aucun avec la vie au quotidien. On y apprend, on y « travaille » mais dès qu’on la quitte, une « nouvelle vie » commence.
- Quantitativement : Participation faible des familles aux différentes actions éducatives proposées par les établissements :
• Réunion de rentrée environs 23%
• Accompagnement aux activités pédagogiques : natation, gymnastique, cinéma, … : régulièrement absence totale d’accompagnant
• Remise des livrets en main propre et rendez-vous individuels : 60% de présence
• Signature des cahiers de liaison : moins de 50% avant rappel
• Nombre d’appels téléphoniques pour signaler une absence, demander un renseignement : moins de 20%
• Absence d’association de parents d’élèves
• Présence de un à deux parents élus à chacun des conseils d’école sur les 6 élus pour l’école élémentaire

Objectifs poursuivis
Renforcer la coopération avec les parents pour faire levier à la réussite de tous les élèves :
• Créer un espace d’échanges oraux qui permettra la mise en place d’une confiance mutuelle
• Renseigner, informer les parents sur leurs droits et devoirs
• Renseigner et informer les familles sur les savoirs enseignés, les méthodes pédagogiques
• Permettre aux parents non francophones de participer à des ateliers de langue française

Description
Tous les mercredis de 8h20 à 10h (voir plus pour des actions ponctuelles), les parents et enfants sont accueillis, à l’école élémentaire, dans un lieu convivial, en présence des enseignants du groupe scolaire mais également d’éducatrices du centre social. Le lieu a été réaménagé par les parents et sera repeint durant les vacances par d’anciens élèves dans le cadre du dispositif V.V.V. : Ville, Vie, Vacances mis en place par la municipalité.
Dans cet espace, les familles trouvent toutes les informations nécessaires à la vie scolaire de leur enfant : informations sur les sorties, différentes actions. De plus, elles ont par le biais d’un tableau la possibilité de noter des remarques, des besoins, …elles peuvent également s’y inscrire pour participer à des ateliers ou accompagnement aux sorties.
Les enseignantes et éducatrices : écoutent, accompagnent, orientent, interrogent les familles. Elles apportent des compléments d’informations, sans jamais oublier de s’appuyer sur « l’énorme richesse » que représentent les parents ainsi que sur leur légitimité et leurs compétences en dépit de toutes leurs difficultés.
Un calendrier d’axes de travail et d’échanges a été mis en place, après la première période, suite aux demandes des familles et des équipes pédagogiques.

Modalité de mise en œuvre
• Aménagement du lieu d’accueil : affichages, choix de mobiliers, ….demande de travaux à faire auprès de la mairie.
• Création d’une bibliothèque pour le groupe scolaire : formation pour les parents volontaires, accompagnés par le centre social à la médiathèque municipale : Mise en place d’une B.C.D.
• Mois de la tolérance :
a) Les gestes qui sauvent : En présence des pompiers et infirmière scolaire : sur plusieurs mercredis. Pour les élèves de cycle 3 : De 8h15 à 9h00 : échanges entre les intervenants, les élèves et les enseignants, 9h00 à 11h : Ateliers pédagogiques : Apprendre à porter secours
b) Les médiateurs de l’école : Elections de 2 médiateurs par classes de l’école élémentaire : 17 élèves. Ultérieurement un calendrier sera établi afin que deux élèves soient médiateurs à chaque récréation. Après accord des familles, avec leur soutien et en leur présence, accompagnés d’enseignantes, les élèves participeront à une formation hors temps scolaire dispensée par les médiateurs municipaux qui habituellement travaillent dans le quartier.
c) La violence : A partir de supports vidéos, réalisés par des adolescents non connus de nos élèves, simulant des situations de : - Violence verbale - Violence physique - Vol - Dégradation - Harcèlement moral Dans l’école et dans la rue.
Avec l’aide du représentant de secteur de la police nationale et d’un juge pour enfants, une grille de questionnements sera établie afin de guider les débats lors des visionnages. Trois visionnages distincts seront proposés : A l’issue des deux premiers visionnages, un bilan écrit des débats sera réalisé afin d’être exploité pour le dernier visionnage. Le premier aux parents. Le second aux élèves par groupe afin de laisser libre cours à la parole. Un dernier en présence des intervenants. Des élèves et des parents seront rapporteurs des débats ayant eu lieu précédemment. L’objectif est de faire émerger l’impact important que peuvent avoir les actes de violence quotidien quasi banalisés.
• Participation projet national de la « Grande lessive » Sur la matinée, les parents et les enfants réalisent une œuvre de leur choix sur une thématique commune. Une grande exposition a lieu devant l’école durant les dates de la campagne nationale de la « Grande lessive ».
• Tous les lundis : - Cours de français dispensés aux parents avec pour objectif « Apprendre le français pour accompagner la scolarité de mon enfant. » 15 parents sont accueillis au Collège de secteur par une intervenante de la ligue de l’enseignement.
Objectifs : Faciliter l’apprentissage linguistique autour de la scolarité de l’enfant. Faciliter la communication entre parents et équipe enseignante. Buts : Identifier les différentes étapes du parcours scolaire de son enfant. Remplir le dossier scolaire. Prévenir de l’absence de son enfant. Prendre rendez-vous auprès d’un enseignant Participer aux réunions d’informations. Informer l’équipe éducative de ses compétences

Trois ressources ou points d’appui
Le soutien de l’équipe de circonscription et la volonté de l’équipe pédagogique des écoles. Suite à cette impulsion, la mise en place d’une association de parents d’élèves qui a été moteur dans le projet.
Participation aux groupes de travail : Politique de la ville, impulsé par la municipalité et agglomération qui permettent d’échanger avec l’ensemble des partenaires du territoire.

Difficultés rencontrées
Mobilisation irrégulière des familles : besoin constant de relancer, accompagner, impulser. Manque de temps pour coordonner « au mieux » ce projet

Moyens mobilisés
- Financements : Politique de la ville, agglomération d’Agen et C.G.E.T.

- Collège de secteur

Partenariat et contenu du partenariat
• P.R.E. (Plateforme de Réussite Educative )
• C.A.F ( Caisse d’Allocations Familiales) : Projet R.E.A.A.P. ( Réseau d’Ecoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents)
• Cohésion sociale et politique de la ville : Centre Social Saint Exupéry
• C.A.D.A ( Centre d’Accueil de demandeurs d’Asile) : Accompagnement des familles nouvellement arrivées en France pour les orienter vers ce dispositif
• Ligue de l’Enseignement

Liens éventuels avec la Recherche
Formation équipe de circonscription R.E.P. Agen 1 : Vidéo. Classe Passerelle Cahiers Pédagogiques : Ecoles et Familles. L’école ouverte aux parents ( Ouvrage dont je n’ai plus les références). La coéducation : Eduscol

Evaluation
Evaluation sur le regard des familles et des élèves envers l’institution scolaire. Evaluation du bien être des élèves : climat scolaire. Retours oraux des familles . Evolution du taux de participation des familles aux différentes actions et leur présence les mercredis matins. Point abordé à chaque conseil des maîtres mensuel. Réunions entre les partenaires, deux fois par période, au centre social. Bilan écrit pour l’appel à projet CGET et Agglomération

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Retours oraux des famille.s Evolution du taux de participation des familles aux différentes actions et leur présence les mercredis matins. Point abordé à chaque conseil des maîtres mensuel. Réunions entre les partenaires, deux fois par période, au centre social. Bilan écrit pour l’appel à projet CGET et Agglomération

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Les élèves sont heureux et fiers de partager avec leurs parents au sein de l’école. Les élèves sont « plus impliqués » sur les projets proposés : augmentation de l’intérêt porté aux actions surtout chez les plus petits Participation au C.L.A.S. et actions du centre social en nette augmentation. Les familles nous font part que les enfants partagent leurs expériences scolaires à la maison : transfert d’expérience et de savoirs. Un retour des actions communes famille/ élèves est fait au sein du foyer, ils communiquent et échangent sur leurs ressentis. Les familles communiquent aussi dans le quartier sur les actions qui ont lieu à l’école : développement d’un regard positif sur l’école et modification du regard du lieu comme étant un lieu de stricte transmission de savoirs.
- Sur les pratiques des enseignants : La place et l’apport des familles dans la mise en place de projets ou dans les pratiques de classe sont quasiment tout le temps étudiés. Ce lieu et moment permet à tous de rencontrer les familles durant un moment informel pour échanger sur le quotidien. Les enseignants sont cependant vigilants entre les temps d’entretiens individuels et ce temps d’échange. Le regard vis-à-vis des familles par les enseignants a été modifié : une considération collatérale différente. Présents ensemble sur des projets ou simplement sur le temps d’échange de 8h15 à 8h45 cela a permis de formaliser et de conceptualiser la co-éducation. Les enseignants et les familles s’interrogent ensemble
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Au sein de cette communauté éducative, au sens large, chacun est identifié et des réseaux d’échanges se sont créés.
- Sur l’école / l’établissement : Mise en place de ce projet commun : inter cycle et conduit durant toute l’année ce qui a permis de favoriser le travail collectif de l’équipe éducative. Le développement de travail d’équipes d’école et inter écoles avec pour problématique la mise en place d’un climat bienveillant (confiance et soutien mutuels) pour tous les acteurs du secteur
- Plus généralement, sur l’environnement : Une dynamique de quartier est mise en place : les familles, les enseignants, les partenaires se rencontrent indistinctement à l’école, au centre social, à la P.R.E… et participent ensemble aux actions proposées par eux. La création d’une association de parents d’élèves accompagnée dans ses démarches par le centre social de quartier qui a permis de dynamiser les rencontres entre les partenaires de l’éducation : Organisation conjointe d’une après-midi récréative sur le temps scolaire. L’A.P. a offert un goûter aux élèves et les élèves et parents animaient des jeux.

Extrait du site Expérithèque : Classes passerelles

Répondre à cet article