> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > POSITION - PROTESTATION > Position de chercheur > Anne Barrère (Paris Descartes) fait état de doutes de chercheurs sur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Anne Barrère (Paris Descartes) fait état de doutes de chercheurs sur l’efficacité des EPI "si elles devaient concerner plutôt les classes aux élèves les plus éloignés des exigences scolaires"

29 novembre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Anne Barrère est professeur en sciences de l’éducation à l’université Paris-Descartes (Sorbonne Paris Cité)

[...] Justement, était-il raisonnable de vouloir édicter des modalités d’évolution uniformes du travail enseignant, notamment en faisant de l’interdisciplinarité une prescription générale ?

[...] Mais il existe aussi bien des doutes sur les pédagogies de projet elles-mêmes, prônées par la réforme, qui rejoignent d’ailleurs un certain nombre d’interrogations de chercheurs. Sont-elles efficaces dans tous les contextes, pour tous les élèves ? Certains enseignants craignent une dérive « occupationnelle » des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), qui pourrait renforcer d’ailleurs les inégalités déjà très présentes entre les établissements, si elles devaient concerner plutôt les classes aux élèves les plus éloignés des exigences scolaires.

Extrait de lalettredeleducation.fr du 29.08.16 : Anne Barrère : « On ne change pas les pratiques enseignantes par décret »

Répondre à cet article