> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales en MATERNELLE > Actions locales pour les moins de 3 ans > B* Nombreux aménagements pour l’accueil des moins de 3 ans (en majorité non (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Nombreux aménagements pour l’accueil des moins de 3 ans (en majorité non francophones) et des familles à l’école REP+ Alphonse Daudet de Clermont-Ferrand

5 juillet 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Scolarisation des enfants de moins de 3 ans ... Pour une rentrée réussie : des enfants heureux, des parents confiants

Ecole maternelle Alphonse Daudet
16 BIS RUE DU TORPILLEUR SIROCC , 63100 CLERMONT-FERRAND
Site : http://formation.ac-clermont.fr/pasi/

Auteur : GIMBERT Edith
Mél : ecole-mat.a-daudet.63@ac-clermont.fr

Une école maternelle bienveillante et accueillante se doit de respecter au mieux les spécificités des enfants de moins de 3 ans et de rendre compréhensible l’école aux parents. Il s’agit de donner une place privilégiée et réfléchie à ces jeunes enfants au sein d’une école maternelle située en REP+ (réseau d’éducation prioritaire).

Plus-value de l’action
Un passage de la maison à l’école dans le plaisir et la confiance...
Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Toute Petite Section et Petite Section (enfants non scolarisés auparavant) : environ 130 enfants

A l’origine
Nos écoles maternelles se situent en REP+, la majorité des familles sont d’origine étrangère et sont donc éloignées de la culture scolaire ; des enfants de moins de 3 ans – majoritairement non francophones - sont accueillis pour une toute première expérience de socialisation pour bon nombre d’entre eux. Lors d’une première rentrée à l’école maternelle, s’exprime une grande angoisse des parents qui rejaillit sur les enfants ; ils se retrouvent dans une certaine insécurité affective. Des pleurs et des colères peuvent s’installer. Rassurer les enfants est problématique lorsqu’ils sont non francophones. Face à ce constat, nous avons mis en place des actions afin de faciliter cette séparation qui est souvent la première…

Objectifs poursuivis
L’objectif est de faciliter l’entrée à l’école maternelle, et dans la scolarité en général, en respectant les spécificités et les besoins de ces jeunes enfants et de rendre compréhensible l’école aux parents. Par une scolarisation précoce de ces enfants, nous développons en effet les relations Ecole – Famille afin de mieux impliquer les familles dans la scolarité de leurs enfants et de les aider à s’approprier les enjeux et le fonctionnement de l’école. Notre souhait est d’améliorer le bien être des enfants à l’école, et donc la réussite des élèves.

Description
Il s’agit de donner une place privilégiée et réfléchie aux enfants de moins de 3 ans au sein des écoles maternelles situées en REP+. Une école maternelle bienveillante et accueillante se doit de respecter au mieux les spécificités de ces jeunes enfants et de rendre l’école compréhensible aux parents. Ce projet permet des échanges constructifs entre équipes d’écoles. Pour répondre aux spécificités de ces jeunes enfants majoritairement non francophones, un aménagement particulier du temps d’accueil, du temps de classe et des espaces est mis en œuvre.

Accueil des familles et des futurs TPS/PS en juin avec : Un DVD de présentation des enjeux de l’école maternelle Des temps d’échanges : informations et expression des inquiétudes et interrogations des familles Un temps de présence en classe pour la découverte de l’espace ainsi que de petits jeux Organisation d’une rentrée échelonnée au sein de la classe : La rentrée s’échelonne sur plusieurs semaines Les parents sont invités à passer un moment dans la classe avec leur enfant. La durée de ce moment dépend des besoins de l’enfant et une grande souplesse est nécessaire. Pour les enfants ayant le plus de difficultés à s’adapter, le temps passé à l’école est modulable en accord avec les familles. Une rentrée décalée est proposée en fonction de l’acquisition de la propreté

L’école s’adapte aux conditions particulières de la scolarisation des moins de 3 ans :
- L’emploi du temps de l’assistante pédagogique (présence accrue dans la classe des TPS-PS en début d’année)
- Aide des ATSEM des autres classes Décalage des récréations pour ces classes (plusieurs petites récréations dans la matinée)
- Services de surveillance assurés par les collègues des autres classes
- Réunion d’informations et d’échanges avec les parents en octobre avec projection d’un diaporama des enfants en situation de classe
- Rencontres individuelles de chaque famille à partir du mois de janvier
- Organisation spécifique et évolutive de l’espace classe : en fonction des besoins physiologiques (grands espaces de motricité, peu de chaises et de tables en début d’année) et psychologiques (jeux proposés qui permettent aux enfants de faire le lien avec la maison, coins qui permettent aux enfants de s’isoler, s’apaiser, etc…) des élèves
- Projets dans le cadre de la réussite éducative : projets qui visent à rendre l’école compréhensible aux parents et à les impliquer dans la scolarité de leur enfant

Modalité de mise en oeuvre
Voir ci-dessus

Trois ressources ou points d’appui

- Stages et formations (accueil et scolarisation des enfants de moins de 3 ans / développement de l’enfant) avec Madame ROCHE, Inspectrice de l’Education Nationale spécialiste de l’école maternelle
- Echanges de pratiques entre collègues
- Lectures

Difficultés rencontrées
- Communication avec certaines familles - Différences de cultures - Rythmes de vie de certains enfants

Moyens mobilisés
Voir ci-dessus

Partenariat et contenu du partenariat
PMI – Dispositif réussite éducative

Liens éventuels avec la Recherche
Références bibliographiques : Catherine GUEGUEN, Pour une enfance heureuse Conférence de Viviane BOUYSSE, Inspectrice générale de l’éducation nationale spécialiste de l’école maternelle

Evaluation
Evaluation / indicateurs
- Évolution de l’assiduité scolaire - Qualités des relations entre professionnels et parents
- Réponse des familles aux sollicitations
- Le bien être des élèves à l’école maternelle
- Le langage et le devenir élève

Documents
Aucun

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
- Le bien être des élèves à l’école maternelle et le plaisir de venir à l’école
- Qualités des relations entre professionnels et parents
- Réponse des familles aux sollicitations (présence aux réunions, aux bilans intermédiaires, implication dans les projets de classe )
- Evolution de l’assiduité scolaire

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : Ces modalités d’accueil facilitent la séparation enfant – parents, le sentiment d’appartenance à un groupe ; cela favorise la socialisation et l’entrée dans les apprentissages notamment le langage.
Sur les pratiques des enseignants : L’évolution de nos pratiques nous a permis d’être davantage à l’écoute des rythmes des enfants et de mieux respecter leurs besoins.
Sur le leadership et les relations professionnelles : Les équipes enseignantes sont soucieuses du bien être des enfants à l’école, elle s’engage dans ces actions qui seront incluses et développées dans le projet d’école.
Sur l’école / l’établissement : Les relations avec les familles sont basées sur la confiance, la sérénité et la recherche du bien être des enfants. Au cours de la 4ème et 5ème périodes, nous avons proposé de rencontrer individuellement les familles ; 95 % d’entre elles y ont participé. Il en ressort un effet bénéfique sur les relations école-famille ; les familles se sentent reconnues et appréhendent moins la communication avec les enseignantes ; les échanges sont facilités et la confiance renforcée.
Plus généralement, sur l’environnement On peut espérer que les objectifs poursuivis à l’école permettront aux jeunes enfants une meilleure adaptation au monde qui les entoure : l’enfant améliore ses compétences langagières, sociales, motrices et donc sa relation aux autres d’une manière générale. Il tire profit de cette expérience à et en dehors de l’école.

Extrait de experitheque.fr : Scolarisation des enfants de moins de 3 ans ... Pour une rentrée réussie : des enfants heureux, des parents confiants

Répondre à cet article